•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Volkswagen : 60 accusations pour infractions environnementales au Canada

Une Golf TDI de Volkswagen.

Une Golf TDI de Volkswagen

Photo : Reuters / Kim Hong-Ji

Philippe de Montigny

Le constructeur automobile Volkswagen fait l’objet de 60 chefs d’accusation pour des infractions liées à l'affaire des émissions polluantes au Canada.

Entre 2008 et 2015, l’entreprise aurait illégalement importé au pays près de 128 000 véhicules non conformes aux normes prescrites sur les émissions de gaz à effet de serre.

En septembre 2015, Volkswagen a admis avoir installé un dispositif permettant de truquer les équipements qui testent les émissions dans 11  millions de ses véhicules propulsés au diesel.

Environnement et Changement climatique Canada a ensuite mené une enquête, au cours de laquelle le ministère a pu amasser une quantité impressionnante d’éléments de preuve et de renseignements auprès de sources canadiennes et étrangères.

L’entreprise doit comparaître devant la Cour de justice de l’Ontario à Toronto, vendredi.

Un porte-parole de Volkswagen affirme que le constructeur automobile a coopéré pleinement à l'enquête du ministère et présentera en cour une entente conclue entre les deux parties. Les détails de cette proposition seront dévoilés devant le tribunal, précise-t-il.

En mars 2017, l'entreprise a plaidé coupable aux accusations qui pesaient contre elle aux États-Unis. Volkswagen a dû payer une amende de plus de 4,3 milliards de dollars américains.

C'est un scandale qui coûte encore très cher à Volkswagen, affirme le chroniqueur automobile, Benoît Charette. Ça fait un trou dans le budget. Ça a retardé plusieurs programmes, de nouveautés, de modèles, il y a eu des mises à pied dans les cadres de Volkswagen, dit-il.

On se réorganise parce que c'est quand même un montant important à boucher

Benoît Charette, rédacteur en chef de L'Annuel de l'automobile

En tout, Volkswagen a dû débourser plus de 33 milliards de dollars en amendes, en frais juridiques et en dédommagements aux clients, partout dans le monde.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Environnement

Économie