•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ryan Straschnitzki de retour au Canada après avoir retrouvé l'usage partiel de ses jambes

Ryan Straschnitzki souriant avec un casque de hockey.

Ryan Straschnitzki, survivant de l'accident des Broncos de Humboldt, espère que sa chirurgie fera avancer les débats sur les opérations de la colonne vertébrale (archives).

Photo : La Presse canadienne / Jeff McIntosh

Radio-Canada

Ryan Straschnitzki, l’un des 13 survivants des Broncos de Humboldt, est revenu de Thaïlande, dimanche, après y avoir subi une chirurgie expérimentale de la colonne vertébrale qui lui a permis de retrouver l’usage partiel de ses jambes.

Le joueur de l’équipe de hockey des Broncos, paraplégique depuis l’accident, est resté pendant cinq semaines à Bangkok, en Thaïlande. Sur place, il a tout d’abord subi une première opération visant à lui implanter un stimulateur épidural, placé dans la moelle épinière. Une semaine plus tard, les médecins lui ont également injecté des cellules souches pour tenter d'inverser certains des dommages.

Les premiers pas chancelants du jeune homme ont été publiés sur Twitter par son père, Tom.

C’était incroyable. La dernière fois que j’ai marché aux côtés de mon père, c’était avant l’accident et avant que je parte. Donc, pouvoir de nouveau marcher, et voir la manière dont mon père me regarde, ça me motive.

Ryan Straschnitzki, joueur et survivant de la tragédie des Broncos de Humboldt

Dimanche soir, à l’aéroport de Calgary, l'homme de 20 ans s’est dit heureux de revenir chez lui. Ça fait du bien. Je veux dire, j'ai senti le vent froid, le vent froid, sur mes jambes, alors je me sens bien. C'est bon d'être de retour, a-t-il affirmé.

Ryan Straschnitzki a aussi admis qu'il ne s'attendait pas à un véritable remède, mais il espère tout de même que son implant rétablira une certaine motricité musculaire de la partie basse de son corps.

Une opération coûteuse, que le Canada ne finance pas

La chirurgie qu’a subie le joueur des Broncos de Humboldt peut coûter jusqu'à 100 000 $. Toutefois, celle-ci n'est pas couverte par le système de santé publique ou par les assurances, car elle n'a pas été approuvée par Santé Canada. Les Straschnitzki ne comprennent pas pourquoi ce traitement n'est pas offert au Canada. 

Notre système de soins pâtit d’un manque dans ce domaine des lésions de la moelle épinière [...] Si le Canada peut intervenir et faire progresser ce programme, je pense que cela aidera beaucoup de gens, dit le joueur des Broncos.

Dans un avenir rapproché, Ryan Straschnitzki espère faire partie de l'équipe canadienne de hockey sur luge et participer aux Jeux paralympiques de 2022. Il a même apporté sa luge en Thaïlande et l'a utilisée dans le cadre de sa réhabilitation.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Hockey