•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Archives

Quand le père Noël arrive à Montréal

Le père Noël salue la foule lors du défilé de Noël de 1963.

Le défilé du père Noël est devenu une tradition à Montréal entre 1925 et 1968.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le défilé du père Noël présenté par le magasin Eaton a fait rêver des générations d'enfants. Nos archives montrent que cette tradition a persisté à Montréal des années 20 aux années 60.

Durant l'hiver 1925, Eaton présente le premier grand défilé de Noël à Montréal. Le défilé, entièrement conçu et réalisé par les artisans d'Eaton, met sur le devant de la scène le groupe, jusqu'alors connu surtout pour sa vente par catalogue.

Le défilé montréalais est en fait une réplique du défilé torontois, où l’événement existe déjà depuis 1905.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Cette séquence d'archives du 13 décembre 1963 donne une idée de l'ambiance de l'événement. En plus d'y voir le père Noël, la foule peut applaudir une succession de danseurs, de fanfares et de chars allégoriques extravagants.

Chaque année, ce sont plus de 10 000 enfants déguisés qui participent au défilé.

Levés à l'aurore et conduits par des taxis spécialement affrétés pour l'occasion par le groupe, les participants battent le pavé du boulevard Saint-Joseph, de l'avenue du Parc, de l'avenue des Pins.

La popularité du défilé est telle que certains enfants doivent attendre parfois trois ans pour y participer.

Au Québec, les magasins Paquet, Dupuis Frères et Woolworth ont aussi offert un défilé de Noël.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Un jeune homme avec un tambour et un Pierrot précédent la fanfare au défilé de Noël.

Le défilé du père Noël (audio), 23 novembre 1968

Photo : Radio-Canada

Dans les grandes villes nord-américaines, le défilé du père Noël a généralement lieu le troisième samedi du mois de novembre.

Cet extrait radio du 23 novembre 1968 nous laisse entendre la couverture radio-canadienne de l’événement à Montréal.

L’annonceur Henri Bergeron et le personnage de la souris verte assurent l’animation de cette émission spéciale dans une ambiance fébrile et même déjantée.

Le ton est inhabituel pour l’annonceur de Radio-Canada, surnommé pour l’occasion « oncle Henri ». La souris verte est pour sa part surexcitée au moment de décrire le passage du char allégorique du père Noël, puis son entrée dans le grand magasin Eaton.

L’émission spéciale de Radio-Canada prend d’ailleurs des allures de publicité pour le principal commanditaire de l’événement.

Que ce soit chez Eaton en ville, à Pointe-Claire ou à ville d’Anjou, vous obtiendrez toujours les mêmes services nombreux que la maison Eaton met à la disposition de sa clientèle distinguée. Eaton, c’est le magasin des Fêtes au Canada!

L’annonceur Henri Bergeron

Le défilé du père Noël de 1968 sera d’ailleurs le dernier organisé par la maison Eaton à Montréal.

Le contexte politique mouvementé de l’époque, avec le lundi de la matraque et la menace terroriste du FLQ, mènera à l’annulation de l’événement en 1969.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Ce soir, 4 novembre 1982

Comme nous le montre le bulletin de nouvelles Ce soir du 4 novembre 1982, il faudra attendre plus d’une décennie avant que le défilé du père Noël reprenne forme à Montréal.

Dans un contexte de récession économique, cette reprise d’une tradition des Fêtes par un regroupement de commerçants de la métropole québécoise vise à revigorer la consommation durant cette période.

Mais comme le dit Paul Toutant dans son reportage, Radio-Canada ne couvre désormais plus cet événement commercial.

Encore plus de nos archives

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.