•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une grand-mère de Kamloops aide le père Noël depuis 34 ans

Izzy McQueen qui rédige une lettre sur un papier aux couleurs de Noël.

Chaque année Izzy McQueen tente de répondre au plus grand nombre de lettres possible.

Photo : Radio-Canada / Doug Herbert

Radio-Canada

Depuis plus de trois décennies, Izzy McQueen aide le père Noël à répondre aux lettres des enfants.

Répondre à ces lettres, c’est ce qui fait Noël pour moi, partage la femme de 87 ans de Kamloops.

Izzy McQueen sait que son travail est extrêmement important et n’hésite pas à mettre d’autres occupations de côté pour répondre aux enfants.

Je fais même mon arbre de Noël en avance parce que quand les lettres commencent à arriver, ça n’arrête pas, mentionne-t-elle.

Une letre qui remercie le père Noël pour le jouet reçu l'an dernier, qui précise que l'enfant a été un bon ami à la garderie et qu'il aimerais un vrai cheval, un chien robot téléguidé ainsi qu'un cheval brun pour sa Barbie.

L'une des nombreuses lettres à laquelle Izzy McQueen a eu la joie de répondre cette année.

Photo : Radio-Canada / Doug Herbert

Dans les lettres qu’Izzy McQueen reçoit il y a bien sûr celles qui demandent les traditionnels cadeaux comme un jeu vidéo, une poupée ou un robot, mais il y a aussi certaines demandes moins conventionnelles.

Les enfants sont si intéressants! Certains disent au père Noël qu’ils ne veulent rien, qu’ils souhaitent plutôt que le père Noël s’occupent des enfants pauvres, des chiens et les chats. D'autres demandent un frère ou une soeur, raconte-t-elle.

Il y a aussi les questions sérieuses à lesquelles il est difficile de répondre.

Pourquoi les gens se chicanent? Pourquoi la guerre existe-t-elle? Les enfants ont une sensibilité et une intelligence parfois plus forte que certains adultes, constate-t-elle en rappelant l’importance d’inclure son adresse pour recevoir une réponse du père Noël.

Avec les informations de l’émission Daybreak Kamloops

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon