•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des cartes de Noël destinées aux enfants d'une Première Nation

Deux petites filles dans le couloir de leur école tiennent dans leurs mains une carte souhaitant de joyeuses fêtes.

Sophia Brown (à gauche) et Rebecca Knelsen ont créé des cartes pour les enfants de l'école Makwa Sahgaiehcan

Photo : Radio-Canada / Heidi Atter

Radio-Canada

Des élèves d’une école de Regina ont créé des cartes de Noël et des flocons de neige en bois pour les enfants de la Première Nation de Makwa Sahgaiehcan secouée par des suicides.

Appuyés par leurs instituteurs, les enfants de 1ere et 3e années de l’École élémentaire M.J. Coldwell ont passé deux jours à les fabriquer. Les enseignants ne parlent pas directement des jeunes qui ont mis fin à leurs vies, mais abordent le bien-être émotionnel.

Ils parlent plutôt de « zone bleue » et de « zone verte ».

« La zone bleue est lorsque vous êtes triste ou malade, ou fatigué et simplement malheureux », explique Rebecca Knelsen, une élève de troisième année. C’est triste de savoir que ceux qui se trouvent dans la zone bleue ne se sentent pas très bien ».

Quatre enfants tiennent dans leurs mains des cartes de Noël et des flocons de neige fabriqué en bois.

Les enfants tiennent les cartes de Noël et les flocons de neige en bois qu'ils vont envoyer à l'École de la Première Nation de Makwa Sahgaiehcan.

Photo : Radio-Canada / Heidi Atter

Les cartes et les flocons souhaitent un joyeux Noël ou une belle année. D’après Rebecca Knelsen et une autre élève, Sophia Brown, il s’agit de faire savoir aux enfants de l'École de la Première Nation de Makwa Sahgaiehcan qu’ils sont aimés.

La Première Nation située au nord-ouest de Prince Albert a décrété un état de crise après le suicide d’une fille de 10 ans en novembre. Il s’agissait du septième suicide en trois ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Santé mentale