•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des résidents de Shannon critiquent leurs taxes commerciales

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
L'entrée du domaine Sherwood, à Shannon

Le reportage de Sébastien Tanguay

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une vingtaine de citoyens du domaine Sherwood, à Shannon, dénoncent la taxation commerciale que leur impose la municipalité. Ces résidents habitent dans des chalets qui peuvent être loués à des fins touristiques, mais la plupart en ont fait leur résidence principale.

Même si ces citoyens n'en tirent aucun profit commercial, la Ville de Shannon persiste à taxer ces chalets comme s'ils étaient des commerces.

En vertu de cette taxation commerciale, la facture municipale d’Alfredo Coppola, l’un des résidents du domaine Sherwood, a explosé. Moi, je pensais payer autour de 1000 $, et on me charge 2618 $ pour un chalet de 20 pieds par 30 pieds, déplore-t-il.

Une facture d’autant plus importante compte tenu des services qui lui sont offerts. Les seuls services qu’on a, c’est l’aqueduc. Aucun déneigement, pas de lampadaire, ce n’est pas asphalté, déplore le militaire.

Alfredo Coppola

Alfredo Coppola

Photo : Radio-Canada

Les mains liées

Le maire de Shannon Mike-James Noonan affirme que son administration a les mains liées dans ce dossier. Tous les permis [de construction] qui ont été émis sont statués touristique\chalet locatif. C’est ce qui était demandé et ce statut vient avec un taux commercial, explique le maire.

Il ajoute qu’un statut résidentiel est impossible pour ceux qui demeurent au domaine Sherwood, puisque les terrains sont de moins de 10 000 mètres et sont en zone forestière. Il n’y a pas d’autres options possibles pour eux, ajoute-t-il.

Taxes diminuées

Le nouveau pacte fiscal des municipalités accorde aux municipalités plus de flexibilité dans la taxation commerciale.

Ainsi, la municipalité de Shannon entend diminuer de 15 % les taxes payées par les résidents du domaine Sherwood, et ce, dès l'an prochain, selon le maire.

Néanmoins, les résidents du domaine Sherwood seront entendus le 30 mars prochain devant le Tribunal administratif du Québec pour contester cette taxation.

Avec les informations de Sebastien Tanguay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !