•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inconduite sexuelle des médecins : une ligne confidentielle en Nouvelle-Écosse

Une salle d'examen dans une clinique médicale.

Un rapport indépendant en 2019 indique que des patients hésitent à se plaindre de leur médecin, car ils craignent de ne plus trouver de médecin de famille.

Photo : Getty Images / Jim Still-Pepper

Radio-Canada

Le Collège des médecins et des chirurgiens de la Nouvelle-Écosse met sur pied une ligne téléphonique confidentielle afin que les patients puissent signaler une inconduite sexuelle de la part d'un professionnel de la santé.

En composant le 902 406-8401, les patients auront un accès direct à du personnel qui peut répondre à leurs besoins physiques et psychologiques.

Il ne s’agit pas du même numéro que les patients composent pour des questions d’ordre général, par exemple reliées à leur médication ou à leurs ordonnances. On espère de cette façon rendre le processus moins intimidant et plus accessible.

La Nouvelle-Écosse est aux prises avec une pénurie de médecins. Un récent examen indépendant des plaintes de nature sexuelle contre les médecins de la province montre que des patients hésitent à se plaindre, parce qu’ils craignent de perdre leur médecin de famille et de ne pas en trouver un autre.

Le Dr Gus Grant, registraire et chef de la direction du Collège des médecins et des chirurgiens de la Nouvelle-Écosse, précise qu’une personne qui compose ce numéro pourra recevoir de l’information et des conseils, et n’a pas l’obligation de déposer une plainte si elle ne désire pas le faire.

Le Collège a reçu une douzaine de plaintes d'abus sexuel par des médecins l’an dernier, trois fois plus qu’en 2016.

La création de cette ligne téléphonique directe était l’une des recommandations formulées en juillet dans un rapport indépendant qui examinait la façon dont le Collège répondait aux plaintes de nature sexuelle.

Avec les informations de CBC

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Nouvelle-Écosse

Inconduite sexuelle