•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des territoires de plusieurs municipalités en Abitibi-Témiscamingue seront retirés des ZIS

Eau dans une rue et un champ

L'eau inonde une rue et un champ.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Québec a publié vendredi dans la Gazette officielle un nouveau projet d'arrêté ministériel qui vise la levée des restrictions sur la construction pour certains territoires compris dans le périmètre des Zones d'intervention spéciales (ZIS).

Des territoires de plusieurs municipalités de l'Abitibi-Témiscamingue sont touchés par la nouvelle.

Dans la province, 84 entités municipales sont concernées, dont une dizaine dans la région.

Plusieurs municipalités avaient d'ailleurs demandé à être retirées de la liste des ZIS, qui impose un moratoire sur la construction de nouveaux bâtiments et la reconstruction de bâtiments détruits par une inondation.

C'est toujours à titre de projet sauf que ce qui est ressorti de l'exercice, en tout cas ce sera présenté aux membres du conseil [de la municipalité] lundi prochain, ça répond je dirais à 99 % des demandes qu'on avait faites, dit le directeur général de la municipalité de Saint-Bruno-de-Guigues Serge Coté.

Je pense que c'est satisfaisant à première vue. Il y a peut-être 1 à 2 % [du territoire de Saint-Bruno-de-Guigues] qui vont rester assimilés à la ZIS mais pour la majeure partie des propriétaires qui étaient touchés, qui étaient concernés, qui étaient surtout inquiets par rapport à ça, je crois qu'on va régler le problème, ajoute le responsable.

Les municipalités situés près de plans d'eau sont concernées. Il y a Laverlochère-Angliers, Saint-Bruno-de-Guigues, Saint-Eugène-de-Guigues, Duhamel-Ouest, Notre-Dame-du-Nord, Guérin, Rivière-Héva, Rapide-Danseur, Duparquet et la Ville de Rouyn-Noranda.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Conditions météorologiques