•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Satisfaction et enthousiasme dans l'entourage des Sags à l'approche de la mi-saison

Des joueurs des Saguenéens de Chicoutimi se félicitent après avoir inscrit un but.

Après leur rencontre de dimanche, les Saguenéens de Chicoutimi détenaient la deuxième position au classement général de la Ligue de hockey junior majeur du Québec derrière le Phoenix de Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada / Yohann Gasse

Radio-Canada

Dans le vestiaire des Saguenéens de Chicoutimi, derrière le banc de l’équipe et dans les estrades du Centre Georges-Vézina, la confiance règne.

Autant les joueurs que le personnel d’entraîneurs et les partisans sentent que la formation dispose des atouts nécessaires pour connaître l’une des meilleures campagnes de son histoire.

Dimanche, les Bleus avaient déjà cumulé 47 points en 31 sorties, une récolte suffisamment bonne pour qu’ils puissent occuper le premier rang de l’Association Est de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Le capitaine, Rafaël Harvey-Pinard, estime que la recette du succès des Sags renferme trois ingrédients principaux.

À son avis, ils sont bons à toutes les positions, ils s’efforcent d’offrir le meilleur d’eux-mêmes à chaque match et surtout, ils ont une chimie vraiment incroyable.

Par contre, cet espoir du Canadien de Montréal reconnaît que les Saguenéens éprouvent des problèmes au plan de la constance.

C’est un aspect à améliorer pour avoir encore plus de victoires, admet l’ailier gauche.

Un autre élément pourrait certainement contribuer aux succès des Bleus : l’éventuel retour du centre Hendrix Lapierre.

Depuis le début de la saison 2019-2020, ce dernier n’a disputé que 19 rencontres car il a été incommodé par des commotions cérébrales.

L’entraîneur-chef et le directeur général des Sags, Yanick Jean, insiste sur le fait qu’il veut lui donner du temps pour se reposer et se refaire une santé.

Ce n’est pas nécessairement le joueur qui est important en ce moment. C’est l’humain. C’est sa santé, assure-t-il.

Le pilote des Saguenéens fait preuve d’empathie et de patience à l’égard de cet attaquant non seulement parce qu’il a de l’attachement pour lui, mais aussi parce qu'il sait fort bien qu’une saison de hockey est un véritable marathon.

Ce n’est pas un sprint. Il faut que l’équipe continue de progresser [...] pour être à point quand les séries éliminatoires vont commencer, explique-t-il.

Yanick Jean juge que certains de ses protégés peuvent déjà être des sources d’inspiration pour leurs coéquipiers.

Il cite notamment l’exemple du centre Samuel Houde qui est parvenu à récolter 42 points en 31 parties.

C’est un joueur très, très important match après match. Il sait utiliser sa vitesse, estime-t-il.

L'entraîneur-chef et le directeur général des Saguenéens de Chicoutimi, Yanick Jean, sert la main du capitaine de son équipe, Rafaël Harvey-Pinard.

En juin dernier, Yanick Jean avait été ravi de voir Rafaël Harvey-Pinard troquer son chandail des Huskies de Rouyn-Noranda pour celui des Saguenéens de Chicoutimi.

Photo : Radio-Canada

Une foule de nouveau optimiste

En mars dernier, les admirateurs des Bleus avaient été amèrement déçus lorsque leurs favoris avaient été balayés par l’Océanic de Rimouski lors de la première ronde des séries éliminatoires.

Cependant, depuis le début de la saison 2019-2020, ils ont retrouvé leur bonne humeur.

Les Sags gagnent plus souvent qu’à leur tour. Ils ont tout ce qu’il faut pour faire un bout de chemin, lance l’un d’entre eux.

Les petits gars sont bons. Ils travaillent bien ensemble, ajoute un deuxième amateur de hockey rencontré au Centre Georges-Vézina.

Ils offrent un bon spectacle. Ça vaut la peine de se déplacer pour les encourager, assure un autre partisan croisé au domicile des Saguenéens.

Sur la base des entrevues de Thomas Laberge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Hockey junior