•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lush Fresh Cosmetics au centre-ville de Moncton : des commerçants déçus

L'hôtel de ville de Moncton, vu de l'extérieur avec les drapeaux.

Cinq drapeaux flottent devant l'hôtel de ville.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Lush Fresh Cosmetics a conclu un accord avec la ville de Moncton pour installer devant l’hôtel de ville un petit magasin temporaire… Une décision qui ne fait pas l’affaire de tout le monde durant le temps des Fêtes.

Un espace du centre-ville a été réservé cette année pour y installer un magasin temporaire, construit sur une terrasse en contreplaqué, avec des murs entièrement faits de fenêtres et un toit. 

« Ce qui nous dérange, c’est le fait que c’est un magasin éphémère », indique Shane Myers, copropriétaire du Starving Artist Gallery et de Creative Works, à Moncton. 

Pour s’installer à cet endroit, Lush Fresh Cosmetics devra débourser 3 000 $ à la ville de Moncton, en plus de payer ses frais électriques, selon les propos de l’agent de développement économique de la municipalité, Kevin Silliker. 

Shane Myers.

Shane Myers, copropriétaire du Starving Artist Gallery et de Creative Works, à Moncton.

Photo :  CBC

Ce ne serait pas bien si nous testions nos entreprises sur la pelouse de l’hôtel de ville ?

Shane Myers

Mais même si Lush Fresh Cosmetics doit payer sa place devant l’hôtel de ville, Shane Myers croit que ce sont des entreprises locales qui auraient dû se retrouver à cet endroit. 

Il considère injuste la décision de la ville de Moncton.

« Nous voulons juste des règles de jeu équitables », soutient-il. 

« Le reste d’entre-nous, nous payons nos factures fiscales complètes, nos factures de loyer complètes, nos factures hypothécaires et on doit rivaliser avec une grande société qui ne fait qu’ouvrir un magasin éphémère sans aucune promesse de revenir de toute façon. »

Il croit que c’est un moment mal choisi pour inviter des entreprises d’ailleurs. Le temps des Fêtes est, pour plusieurs commerçants, un des moments les plus payants de l’année. 

Shane Myers se demande si ce magasin éphémère aura un impact négatif sur les revenus des entreprises locales.

« Noël, c’est le moment le plus spécial pour nous », indique M. Myers. 

« S’ils viennent juste pour faire un gros splash et obtenir de la publicité, alors nous pourrions perdre plus que ce que nous allons gagner. »

Il espère que la ville de Moncton y pensera à deux fois avant de permettre à une autre entreprise extérieure de venir s’installer au centre-ville dans le temps des Fêtes. 

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Commerce