•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Félix-Antoine Banville retrouvé

Félix-Antoine Banville, 25 ans, était recherché par la police de Trois-Rivières. Il aurait poignardé son père dimanche matin.

Félix-Antoine Banville, 25 ans, activement recherché par la police de Trois-Rivières, a été retrouvé. Il aurait poignardé son père dimanche matin.

Photo : Police de Trois-Rivières

Radio-Canada

Félix-Antoine Banville, ce jeune homme activement recherché par la police de Trois-Rivières, a été retrouvé en milieu d'après-midi lundi. Il devrait comparaître demain pour l'agression physique qu'il aurait commise sur son père.

Selon nos informations, le suspect aurait poignardé son père dimanche matin. Le père serait maintenant hors de danger.

Félix-Antoine Banville est connu pour avoir des problèmes de schizophrénie et serait en période de crise, toujours selon les policiers.

Il séjournait au centre de thérapies L’autre côté de l’ombre, à Bécancour, depuis un mois et demi.

Lors d’une ronde de nuit, le gardien de sécurité a constaté que quelqu’un manquait à l’appel. Il a ainsi avisé la Sûreté du Québec vers 3 h dimanche matin.

Le jeune homme était sous médication et ne posait pas de problèmes, selon le directeur du centre.

Un vaste périmètre de sécurité a été mis en place dimanche au coin des rue La Jonquière et Saint-Jude, où aurait eu lieu l'agression.

Une opération policière majeure était en cours rue de Jonquière à l’intersection de la rue Saint-Jude, dans le secteur de Sainte-Marguerite, à Trois-Rivières.

Une opération policière majeure était en cours rue de Jonquière à l’intersection de la rue Saint-Jude, dans le secteur de Sainte-Marguerite, à Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada

Une voisine, Karine Ricard, raconte qu'elle a vu un important déploiement policier de six autopatrouilles dans sa rue ce matin.

Je suis allée voir dehors. Je suis allée demander aux gens ce qui se passait. C'est là qu'ils m'ont dit qu'il y avait eu une tentative de meurtre, relate la résidente, qui a verrouillé sa porte par la suite.

La mère de famille s'est dite inquiète de la situation.

Les résidents du secteur indiquent que c'est un quartier habituellement tranquille.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !