•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des militants des droits des animaux investissent une porcherie à St-Hyacinthe

Une véhicule de la Sûreté du Québec

Les policiers ont annoncé la fin de l'occupation vers 10h40.

Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

La Presse canadienne

Onze manifestants ont été arrêtés samedi matin après avoir investi une porcherie de Saint-Hyacinthe, en Montérégie.

Ces militants du groupe Direct Action Everywhere (Dxe) voulaient dénoncer les conditions de vie de ces animaux et le sort qui leur est réservé dans la chaîne alimentaire.

Ils ont diffusé cet autre coup d'éclat sur leur page Facebook. Le nom de la ferme, située sur la route Marcel-Grégoire, n'a pas été dévoilé.

Dans la vidéo de Dxe, les militants sont calmement assis contre un mur faisant face à des porcs de grande taille enlignés dans des cages. Ils dénoncent que ces animaux n'ont même pas de place pour se retourner et disent vouloir éviter que ces porcs prennent le chemin de la boucherie.

La narratrice de la vidéo invite d'ailleurs les gens à signer des pétitions destinées aux gouvernements du Québec et du Canada pour sauver ces animaux d'une mort prématurée, voire à modifier les lois pour mieux protéger les animaux.

La Sûreté du Québec (SQ) a été appelée sur les lieux vers 8 h. Les policiers ont annoncé la fin de l'occupation vers 10 h 40. Tout s'est déroulé dans le calme, a confirmé Stéphanie Jauvin, porte-parole de la SQ.

Neuf des manifestants ont été libérés sous promesse de comparaître, mais deux demeuraient détenus en milieu d'après-midi. Ils seront vraisemblablement accusés d'introduction par effraction.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Agriculture

Justice et faits divers