•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C'est le grand jour pour l'Orchestre symphonique de l'Estuaire qui accueille Kent Nagano

Maestro Kent Nagano, le chef d'orchestre de l'Orchestre symphonique de Montréal.

Maestro Kent Nagano (archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-Francois Villeneuve

Laurence Gallant
Mis à jour le 

Ils sont des centaines à attendre ce moment depuis des mois : le maestro de renommée internationale Kent Nagano dirigera l’Orchestre symphonique de l’Estuaire (OSE) samedi soir à Rimouski, au plus grand plaisir du public, mais aussi des musiciens.

Pour son dernier concert de l’année, l’Orchestre symphonique de l’Estuaire sera dirigé par Kent Nagano, à l’invitation de la directrice musicale de l’ensemble, Dina Gilbert.

L'annonce de la venue du maestro a suscité beaucoup d'engouement : les 850 billets se sont vendus en trois jours.

Les musiciens de l'OSE savourent leur chance de travailler avec ce chef de renommée internationale.

C’est un moment vraiment excitant. Ce n’est pas tous les jours qu’on a la chance de travailler avec un maestro de cette renommée-là, estime Steeve St-Pierre, violon solo de l'orchestre.

Steeve St-Pierre devant la scène.

Steeve St-Pierre est premier violon à l'Orchestre symphonique de l'Estuaire.

Photo : Radio-Canada

C’est vraiment intéressant de voir à quel point sa rigueur et sa volonté [poussent] l'orchestre à se dépasser et, en si peu de temps, nous amènent beaucoup de sa vision musicale. C’est vraiment motivant, c’est inspirant.

Steeve St-Pierre, premier violon de l'OSE

Il explique que M. Nagano a sa façon toute particulière de transmettre cette volonté que chaque note jouée soit habitée.

La bassoniste Paskale Leclerc tient le même discours : C’est vraiment une expérience unique. On a tous joué avec plusieurs chefs différents, mais de l’avoir avec nous, d’avoir la chance de profiter de son enseignement... Il nous amène des couleurs particulières. C’est vraiment une chance.

Paskale Leclerc.

Paskale Leclerc joue du basson dans l'Orchestre symphonique de l'Estuaire.

Photo : Radio-Canada

Dina Gilbert a dirigé les musiciens de l’ensemble lors des premières répétitions en vue de ce concert, avant l'arrivée du célèbre chef d'orchestre à Rimouski.

La première répétition, je trouvais que c'était une bonne chose que les musiciens se rejoignent avec quelqu'un avec qui ils sont habitués de travailler pour décortiquer l'œuvre, explique Dina Gilbert.

Depuis vendredi, l’orchestre a pu répéter avec Kent Nagano et avec la pianiste de réputation internationale Mari Kodama, aussi l'épouse du maestro.

Elle partagera la scène avec les musiciens de l’OSE pour interpréter le Deuxième concerto pour piano de Beethoven.

Avec la collaboration de Nadia Ross et d’Éric Barrette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Musique classique