•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La division scolaire de Winnipeg songe à offrir un programme de BI en immersion française

Des élèves dans une école.

Les commissaires de la division scolaire de Winnipeg veulent retenir les élèves inscrits en immersion française.

Photo : Radio-Canada / Radja Mahamba

Radio-Canada
Mis à jour le 

La division scolaire de Winnipeg songe à offrir un programme de baccalauréat international (BI) en français pour retenir les élèves inscrits en immersion française.

La faisabilité du projet sera étudiée, alors que les données démontrent que le nombre d’élèves en immersion diminue entre le moment de l’inscription et l’approche du secondaire.

Une des explications possibles est que les jeunes quittent le programme pour se diriger vers le baccalauréat international ou autre programme avancé qui ne sont offerts qu’en anglais.

Nous savons que les inscriptions diminuent. Nous voulons mieux comprendre pourquoi, indique la commissaire Jamie Dumont.

Cette dernière a fait adopter une motion lors du dernier conseil des commissaires tenu le 2 décembre qui demande une analyse des inscriptions sur 5 ans, incluant les élèves qui quittent le programme d’immersion vers d’autres programmes enrichis.

Si notre analyse démontre que d’offrir le programme de baccalauréat international en français encouragerait les élèves à demeurer en immersion, je crois que ça serait bénéfique, soutient Mme Dumont.

La division scolaire se penchera aussi sur des options pour attirer et retenir des enseignants au programme d’immersion.

La motion sera soumise au comité politique générale et programme de la division scolaire de Winnipeg.

Avec les informations de Ian Froese

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Éducation