•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Odeur à la station Parlement : des travaux plus longs que prévu pour réparer un égout

Un travailleur regarde dans un puisard.

Les réparations d'un tuyau d'égout brisé s'égouttant dans le tunnel du train léger à la station Parlement devaient être achevées il y a plus d'une semaine.

Photo :  CBC

CBC

La réparation d'une canalisation d'égout endommagée, dont l'odeur incommode plusieurs usagers du train léger à la station Parlement, prend plus de temps que prévu.

Les eaux usées s'infiltrent dans le tunnel du train léger depuis un certain temps. C'était le cas avant même l'achèvement de sa construction, selon le directeur du programme de construction ferroviaire de la Ville d'Ottawa, Michael Morgan.

Lors de la construction du tunnel, un égout municipal à proximité de la station Parlement a été percé par une ancre de roche, a expliqué M. Morgan dans un courriel à CBC.

La Ville a découvert le trou le 9 août, lors d'une inspection de routine de l'égout par caméra. La ligne de la Confédération a été ouverte au public un peu plus d'un mois plus tard.

Le Groupe de transport Rideau (GTR) a été chargé d'élaborer un plan pour régler le problème et de commencer les réparations le 4 novembre. Les travaux devaient se terminer le 28 novembre, mais la date cible a par la suite été repoussée au 13 décembre.

Les réparations prennent plus de temps que prévu, a reconnu M. Morgan, ajoutant que les travaux sont effectués pendant la nuit pour minimiser les perturbations.

Le directeur de la construction ferroviaire d'Ottawa, Michael Morgan.

Le directeur de la construction ferroviaire d'Ottawa, Michael Morgan (à droite) prend la parole à l'hôtel de ville d'Ottawa.

Photo :  CBC

Le travail consiste à retirer l'ancre rocheuse, à sceller la perforation dans la conduite d'égout et à regarnir le tunnel. Le directeur du programme de construction ferroviaire n'a pas pu confirmer si cela résoudrait définitivement le problème d'odeur.

Au cours d'une réunion exceptionnelle de la Commission du transport en commun, le 6 novembre, M. Morgan avait affirmé que le tuyau endommagé était sans doute ce qui causait l'odeur que les passagers avaient remarquée à la station Parlement.

Nous espérons que [le travail de réparation] aidera à résoudre une partie de l'odeur, avait-il déclaré à l'époque.

Lors d'une réunion en septembre, le patron d'OC Transpo, John Manconi, avait pour sa part estimé que l'odeur pourrait être due à une accumulation d'humidité dans le tunnel du train léger.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Politique municipale