•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Parlement jeunesse fransaskois débarque à Regina

Une trentaine de jeunes posent devant l'entrée de l'Assemblée législative de la Saskatchewan.

Les jeunes vont débattre de quatre projets de loi fictifs, dont un sur la gratuité de l’éducation postsecondaire.

Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne-Smith

Radio-Canada

Le Parlement jeunesse fransaskois est de retour cette année à Regina pour une 24e année. Jusqu'à dimanche, des jeunes de 14 à 25 ans ont l’occasion de s'immiscer au coeur des rôles de député, de président de la Chambre, de chef de l’opposition, de premier ministre de la Saskatchewan et de plusieurs autres.

Rebekah Dagenais, une élève de l'École canadienne-française de Saskatoon, en est à sa troisième participation au Parlement jeunesse fransaskois.

Un jeune debout défend un projet de loi

Une trentaine de jeunes de 14 à 25 ans participent samedi et dimanche au Parlement jeunesse fransaskois.

Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne-Smith

Celle qui sera leader de la Chambre cette fin de semaine admet qu'elle a consacré beaucoup de travail à la planification de cet événement, mais que c'est ce qui crée une belle atmosphère.

Les gens qui sont là sont tous super passionnés et intéressés, ce qui crée de vraiment beaux débats, puis des belles expériences.

Rebekah Dagenais, leader de la Chambre, Parlement jeunesse fransaskois 2019

Pendant la simulation parlementaire, les jeunes exercent leur talent d’orateur et de débatteur sur les bancs de l’Assemblée législative à Regina, à l’occasion de la séance ouverte au public, organisée par l’Association jeunesse fransaskoise (AJF).

À lire et à écouter aussi :

Tout au long de la fin de semaine, les participants débattent de quatre projets de loi fictifs. Ces projets de loi concernent des sujets sérieux comme la gratuité de l’éducation postsecondaire ou l'interdiction des zoos.

Dans le but de mettre les participants plus à l'aise et de détendre l'atmosphère, un projet de loi sur le port de chaussettes dans les sandales sera également débattu en Chambre.

Samedi matin, tous les participants se sont réunis au bâtiment législatif pour se préparer à la première session parlementaire. Cette session porte sur un projet de loi sur le vote obligatoire. Après avoir consulté de leurs stratégies en caucus, les jeunes parlementaires ont pu débattre pendant tout l’avant-midi sur ce premier projet de loi.

De retour à l’Assemblée législative de la Saskatchewan en après-midi, les participants se sont réunis en caucus à nouveau pour entamer la deuxième session parlementaire sur la vaccination obligatoire.

Une journée chargée, mais très amusante pour les jeunes selon Mélissa Gagnon, de l’Assemblée jeunesse fransaskoise qui chapeaute l’événement.

La deuxième journée se passe super bien. Je crois que les jeunes ont du plaisir [...] Plein de choses se sont passées, le premier projet de loi a été adopté, le deuxième est en voie d’adoption

Mélissa Gagnon, coordonnatrice de projets, Association jeunesse fransaskoise (AJF).

La journée de dimanche sera la dernière de cette 24e édition du Parlement jeunesse fransaskois. Il y aura un projet de loi surprise ainsi que la cérémonie de clôture. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !