•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 morts dans un incendie résidentiel à Rochfort Bridge

Une grue détruit les décombres d'une maison.

Un incendie résidentiel à Rochfort Bridge, au nord-ouest d'Edmonton a fait 5 morts.

Photo : Radio-Canada / Raffy Boudjikanian

Radio-Canada

Deux adultes et trois enfants ont trouvé la mort dans l'incendie de leur maison à Rochfort Bridge, au nord-ouest d’Edmonton, dans la nuit du 5 au 6 décembre.

Les pompiers du compté de lac Sainte-Anne ont été dépêchés sur les lieux jeudi, vers 16 h.

Vers 1 h 30, vendredi, un premier corps a été découvert dans les décombres, explique la Gendarmerie royale du Canada (GRC). Les recherches pour retrouver d'autres victimes ont toutefois dû être suspendues et elles n'ont repris que vers 9 h, une fois le feu complètement éteint. C'est alors que les quatre autres corps ont été découverts.

La GRC croit qu'il s'agit des corps de deux adultes et de trois enfants, mais n'a pas confirmé l'identité des victimes.

En point de presse, la GRC a déclaré qu’une enquête était en cours pour déterminer l'origine de l’incendie, mais affirme qu'un acte criminel a été écarté. Elle espère obtenir une réponse définitive d’ici lundi.

Je peux dire que nous avons écarté la possibilité d’une cause criminelle. Les informations recueillies aujourd’hui [vendredi] sont en train d’être analysées, a déclaré le caporal Greg Anderson de la GRC.

Il s’agit d’une assez vieille maison. J’imagine que les gens qui y résidaient vivaient dans la communauté depuis longtemps. J’imagine que cela va avoir un impact sur la communauté, a-t-il ajouté.

Une communauté dévastée

Rochfort Bridge est une petite communauté d’une cinquantaine de personnes située à environ 130 kilomètres au nord-ouest d’Edmonton.

C’est une toute petite communauté. Tout le monde est dévasté. Il y a plusieurs rumeurs qui circulent. Les gens essaient de se faire une raison, explique Michelle Trudzik, une résidente qui connaissait les victimes présumées.

Pour Joe Blakeman, le préfet du comté de lac Sainte-Anne, l’incendie est une tragédie.

Cette tragédie va avoir un impact sur la communauté pendant longtemps parce qu’elle touche beaucoup de gens, croit-il.

La GRC a également mis un service d’aide à la disposition des personnes touchées par la tragédie.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Alberta

Incendie