•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bientôt la retraite pour le PDG de l’hôpital de Thunder Bay

Jean Bartkowiak, PDG Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay

Jean Bartkowiak quittera son poste dans un plus d'un an.

Photo : Radio-Canada / CBC

Miguel Lachance

Jean Bartkowiak, embauché en janvier 2016, a annoncé vendredi qu’il quittera son poste de président-directeur général du Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay (CRSSTB) et de l’Institut régional de recherche en santé de Thunder Bay (IRRSTB) à la fin de son contrat de 5 ans, en janvier 2021.

Jean Bartkowiak, qui œuvre dans le milieu de la santé en Ontario et au Québec depuis 40 ans, compte continuer de s’impliquer de façon bénévole même après sa retraite.

Je vais demeurer vivant et actif, tant et aussi longtemps qu’on aura besoin de mes conseils, ça va me faire plaisir.

Je cède ma place aux plus jeunes candidats, car c’est vraiment un beau poste. Je m’en voudrais de priver quelqu’un de plus jeune de profiter de cette expérience.

Jean Bartkowiak, PDG du Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay

M. Bartkowiak a fait part de son intention plus d’un an avant son départ pour assurer la meilleure transition possible. Je voulais donner au conseil d’administration amplement de temps pour faire un bon travail de recherche de candidats.

J’ai beaucoup d’expérience comme recruteur ou candidat dans des postes comme [celui de PDG d’un hôpital] et je sais que ça prend parfois beaucoup de temps pour dénicher la perle rare, ajoute-t-il.

Il y a de fortes chances que la personne recrutée occupe déjà un poste semblable ailleurs, explique le PDG. Généralement, les contrats de PDG prévoient quelques mois d’avis avant de pouvoir quitter le poste.

Des collègues saluent sa contribution

M. Bartkowiak a toujours fait preuve de transparence en ce qui a trait à la planification de sa retraite et demeure déterminé à assurer un leadership efficace tout au long de son mandat, a déclaré le Dr Andrew Dean, président du conseil d’administration de l’IRRSTB.

Bien que nous regrettons son départ imminent, il nous donne l’occasion de célébrer l’importante contribution de M. Bartkowiak à notre hôpital et à notre institut de recherche en santé.

Dr Andrew Dean, président du conseil d’administration de l’IRRSTB

Diane Quintas, la directrice générale du Réseau du mieux-être francophone du Nord de l'Ontario, note l'engagement de Jean Bartkowiak envers la qualité des services offerts par l'hôpital.

Il va nous manquer, et nous espérons que le prochain qui sera recruté pour prendre sa place aura les mêmes compétences, valeurs et croira autant dans l’amélioration des services pour tous, incluant les francophones.

M. Bartkowiak raconte qu’il y a 5 ans, alors qu’il était en préretraite, les défis du poste de PDG de CRSSTB l’ont attiré à Thunder Bay, dont celui de mettre sur pied un centre de chirurgie cardiaque.

L'hôpital vu de l'extérieur. Un kiosque est à l'avant-plan.

L'hôpital de Geraldton, dans la municipalité de Greenstone, est l'un des petits hôpitaux qui collaborent avec celui de Thunder Bay.

Photo : Radio-Canada / Pierre-Mathieu Tremblay

Il se dit fier d’avoir pu apporter des améliorations à la situation de l’engorgement et au manque de lits. La pression est moins grande qu’elle l’était, mais elle est toujours présente, précise-t-il.

Il souligne aussi l’augmentation du sentiment d’appartenance du personnel et de l’amélioration des relations avec les petits hôpitaux du Nord-Ouest de la province.

Un hôpital pendant l'hiver.

Le Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay.

Photo : CBC/Nicole Ireland

Quand je suis arrivé, on m’a dit que l’hôpital régional n’est régional qu’en nom. Ce n’est plus le cas.

Le CRSSTB a notamment pris dans la dernière année en charge une organisation qui aide les petits établissements de la région pour la prise de décisions et la gestion de projets.

L’hôpital de Thunder Bay offre aussi plus de soutien aux petits hôpitaux qui ont un bloc opératoire ou pour les services pharmaceutiques.

Avec les informations de Frédéric Projean

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Retraite