•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Relance de l'école d'agriculture de Val-d'Espoir : les résultats de l'étude bientôt connus

Val-d'Espoir en hiver

Val-d'Espoir est situé dans l'arrière-pays de la Ville de Percé.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les élus de Percé connaîtront bientôt les résultats de l'étude de préfaisabilité sur la relance de l'ancienne école d'agriculture de Val-d'Espoir.

Maintenant terminée, l'étude de préfaisabilité sera présentée lors de la prochaine réunion du conseil municipal.

En juin, la Municipalité avait mandaté le consultant et ex-député de Gaspé, Gaétan Lelièvre, pour réaliser cette étude au coût d'environ 7200 $.

Pour la mairesse, Cathy Poirier, ce projet pourrait redonner vie à l’ancienne école du village et attirer de nouvelles familles.

La Ville a déjà tenu des consultations publiques à ce sujet, mais Mme Poirier précise qu'il est encore trop tôt pour donner davantage de détails.

On n’est pas à la réalisation maintenant, mais les études sont débutées pour déterminer vers quoi on peut s’enligner, que ce soit au niveau des infrastructures, du type de formation. Nous avons également regardé ce qui existe au Québec comme type d’école d’agriculture , les grandes tendances internationales, indique-t-elle.

Cathy Poirier lors d'une entrevue avec Radio-Canada devant le quai de Percé, où s'affaire une grue.

La mairesse de Percé, Cathy Poirier

Photo : Radio-Canada

Selon les responsables du musée de la Gaspésie, l'ancienne école d'agriculture de Val-d'Espoir a ouvert ses portes en 1938. À cette époque, c’était la communauté des Clercs de Saint-Viateur qui la dirigeait. Jusqu’au début des années 1960, les étudiants ont pu y étudier les techniques agricoles de l’époque.

Avec les informations de Bruno Lelièvre

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Éducation