•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des bacs de récupération pour les bouchons de liège à Saguenay

Un bouchon de liège

Un bouchon de liège

Photo : iStock / malerapaso

Radio-Canada

Les citoyens de Saguenay peuvent maintenant ajouter le liège à la liste des matières qu'ils recyclent.

Durant la période des Fêtes, les bouchons de bouteilles de vin s'accumulent dans les foyers. Il ne sert cependant à rien de les déposer dans le bac bleu puisqu'ils ne sont pas recyclés.

Les citoyens peuvent dorénavant contourner ce problème en se débarrassant des bouchons de liège dans divers points de collecte prévus à cette fin. Des dépôts ont été aménagés dans chacun des arrondissements de la ville.

Ils se trouvent notamment au Parc de la Rivière-du-Moulin, à Chicoutimi, au Centre culturel du Mont-Jacob, à Jonquière, et au Pavillon des croisières internationales, à La Baie. Le conseiller municipal Simon-Olivier Côté, qui préside la commission développement durable et environnement, espère que les citoyens seront nombreux à poser ce geste fort simple.

Une boîte de recyclage de liège.

Les bouchons de liège pourront être déposés dans des contenants comme celui-ci, disposés dans les trois arrondissements de Saguenay.

Photo : Radio-Canada

Ça nous permet de nous en départir de façon gratuite. Ça ne coûte rien à la Ville. Puis, en même temps, ça dégage un peu le site d'enfouissement, pointe-t-il.

Le liège récupéré servira à confectionner des semelles de chaussures ou de sandales et des blocs pour le yoga.

Le liège, c'est un matériel idéal pour faire des accessoires de yoga, pour compenser pour des limitations, pour adapter différentes postures.

Robert Dupras, Centre de Yoga Chicoutimi

Comme cette initiative verte en est à ses balbutiements, elle demeure méconnue.

Le cofondateur du Festival des vins de Saguenay, Charles Boudreault, est toutefois persuadé que les exposants et les consommateurs qui prennent part à l’événement n'auront pas besoin de se faire tirer l’oreille pour y participer.

Les gens sont très enclins à participer à ce genre d'initiatives-là. Alors, je suis sûr que ce sera un succès, prédit Charles Boudreault.

D'après le reportage de Catherine Gignac

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Recyclage