•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Assemblée nationale adopte le projet de loi privé sur le logement de Gaspé

Édifices de Gaspé et rue avec des arbres

À Gaspé, le taux d'inoccupation des logements est de 1,2 %. (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le projet de loi privé pour contrer la pénurie de logements dans la Ville de Gaspé a été adopté vendredi à l'Assemblée nationale.

La Ville de Gaspé pourra stimuler la construction de logements sur son territoire.

Le projet de loi 205 permettra à la Ville d’offrir légalement, sur une période de cinq ans, des incitatifs pour la construction de logements locatifs et l’acquisition de propriétés.

Le maire de Gaspé, Daniel Côté, espère que plusieurs dizaines d'unités de logement seront ainsi construites dans sa municipalité, dont le taux d’inoccupation est de 1,2 %.

En plus, à la demande du conseil municipal, nous avons innové en demandant le pouvoir de mettre en place des incitatifs pour l'achat de propriétés dans nos quartiers 1 et 3 afin d'inciter les nouveaux arrivants à s'établir dans ces quartiers, ajoute le maire par communiqué.

Le maire de Gaspé, Daniel Côté

Le maire de Gaspé, Daniel Côté

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

M. Côté précise que les modalités exactes des incitatifs offerts seront rendues publiques lorsque la Ville aura déposé son projet de règlement dans les prochaines semaines.

Le maire estime que la pénurie de logements freine le développement économique de Gaspé depuis plusieurs années puisque les nouveaux arrivants ont de la difficulté à se loger, et que le prix des loyers a augmenté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Politique provinciale