•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Imagine Van Gogh, une exposition d'une puissante douceur

Des gens dans une grande pièce colorée observent d'immenses panneaux lumineux représentant des tableaux du peintre Van Gogh.

L'exposition « Imagine Van Gogh » a été un grand succès en Europe, attirant des dizaines de milliers d'admirateurs et d'admiratrices du célèbre peintre néerlandais.

Photo : Radio-Canada / Eugénie Lépine-Blondeau

Radio-Canada

Imaginez-vous dans une grande salle avec, en trame de fond, la douceur enveloppante des Gymnopédies d’Érik Satie, au beau milieu d'un spectacle livré par d’immenses panneaux colorés et lumineux représentant certaines des peintures les plus célèbres de Vincent Van Gogh. C’est (entre autres) ce que vous propose le centre d’art L’Arsenal de Montréal depuis jeudi.

L’exposition intitulée Imagine Van Gogh a connu un succès monstre en Europe au cours des 10 dernières années, attirant des dizaines de milliers d'admirateurs et d'admiratrices du célèbre peintre néerlandais.

D’une durée approximative de 30 minutes, la visite se déroule au son de musiques classique et néoclassique. On peut y voir dans un premier temps des œuvres légendaires, comme Les tournesols (1888), mais aussi des natures mortes, des croquis de toutes sortes et des autoportraits.

C’est doux, ça nous enveloppe, et soudainement, le ton de la musique change, explique la chroniqueuse culturelle à l’émission Tout un matin, Eugénie Lépine-Blondeau.C’est comme si à ce moment, on remarquait un peu plus les coups de pinceaux, presque violents, très droits de Van Gogh, et qui, quand on prend un pas de recul, deviennent soudainement des courbes, des paysages, des champs de blé, poursuit-elle.

Elle précise que pour cette exposition, la musique a été choisie par intuition, et que, par hasard, certains des compositeurs étaient en fait des contemporains de Van Gogh.

Elle explique aussi que les personnes qui visitent l’exposition sont plongées dans des univers oniriques, parfois très étranges, parfois simples et pragmatiques.

Mais plus souvent qu’autrement, on se retrouve dans une espèce de sentiment d’extase et de calme face à autant de talent, résume-t-elle.

Avec les informations d’Eugénie Lépine-Blondeau, chroniqueuse culturelle à l’émission Tout un matin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !