•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de nouveau procès pour Douglas Garland

Douglas Garland.

Douglas Garland a été reconnu coupable du triple meurtre au premier degré d'Alvin et Kathy Liknes et de leur petit-fils, Nathan O'Brien.

Photo : CBC

Radio-Canada

Douglas Garland n’aura pas droit à un nouveau procès. La Cour d’appel de l'Alberta a rejeté, vendredi, la demande de révision de son verdict de culpabilité dans le triple meurtre de Nathan O'Brien et de ses grands-parents, Alvin et Kathy Liknes.

L'homme conteste depuis plus de deux ans sa condamnation à 75 ans de prison ferme.

Les trois juges de la Cour d’appel de l’Alberta ont unanimement conclu que le verdict rendu contre M. Garland était juste au terme de son procès.

Maintenant que l'appel de son verdict a été rejeté, une date sera fixée pour l'appel de sa peine.

Une peine excessive, selon la défense

La demande d’appel pour la révision du verdict de culpabilité de Douglas Garland a été entendue par la Cour d’appel de l’Alberta, en mai dernier.  

Ses avocats, Alias Sanders et Kim Ross, ont tenté de convaincre la cour que le juge de première instance David Gates avait miné la présomption d'innocence en faisant des commentaires teintés de préjugés, lorsqu’il s'adressait au jury.

Selon les peines consécutives déterminées par le juge David Gates, l'homme de 59 ans aurait 129 ans lorsqu'il sera admissible à la libération conditionnelle.

Les documents d'appel soutenaient que les peines consécutives avant la libération conditionnelle de Douglas Garland étaient excessives et dures.

Triple meurtre 

Alvin et Kathy Liknes et leur petit-fils ont disparu de leur maison de Calgary le 29 juin 2014.

Lors du procès de Douglas Garland, la Couronne a maintenu que l'enfant de 5 ans et ses grands-parents avaient été kidnappés, puis assassinés dans la ferme des parents de Douglas Garland, où leurs corps ont été brûlés.

Il aura fallu des mois aux enquêteurs pour retrouver des traces de l’ADN des trois victimes, notamment sur une scie et un crochet de boucher laissés sur le terrain de la ferme des Garland.

Selon les éléments de preuve, Douglas Garland a agi parce qu'il nourrissait de la rancune contre Alvin Liknes en raison de relations d’affaires entre les deux hommes qui s'étaient détériorées au cours des années précédentes.

C'est un montage de photos. À gauche : le couple Liknes. À droite : Nathan O'Brien.

Kathy et Alvin Liknes et leur petit-fils Nathan O'Brien.

Photo : Coronationfuneralhome.ca

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Justice et faits divers