•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La coopérative du quotidien régional Le Nouvelliste est formée

Éditions papier du journal Le Nouvelliste.

Le Nouvelliste a été fondé à Trois-Rivières le 30 octobre 1920.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les employés et cadres du Nouvelliste ont voté jeudi en assemblée générale pour former une coopérative de solidarité.

C’est un aboutissement, une étape ultime après des mois d’efforts, se réjouit Paule Vermot-Desroches, journaliste au quotidien. Ce nouveau plan d’affaires est un soulagement pour les employés, qui y voient le moyen le plus efficace afin d'assurer la survie du journal.

C’est un plan d’affaires qui a permis de sauver un maximum d’emploi. On en est très heureux.

Paule Vermot-Desroches, journaliste au Nouvelliste

Invitée à l’émission Facteur matinal, Paule Vermot-Desroche a affirmé que la coopérative ne prévoit pas de compressions majeures. On parle de la fermeture de l'imprimerie du côté de Sherbrooke, mais pour le reste, la très très grande majorité des employés vont conserver leur emploi.

La question non résolue des fonds de pension

La formation en coopérative ne permettra pas, toutefois, de sauver les fonds de pension.

Ce n’est un secret pour personne. La transaction signifie également la terminaison des fonds de pension, pour les retraités, mais aussi pour les travailleurs. C’était un passage obligé, se désole Paule Vermot-Desroches.

Néanmoins, la journaliste rappelle qu’il n’y avait aucun plan d’affaires proposé qui permettait le sauvetage des fonds de pension. Ce n’est pas plus la coopérative que n’importe quel autre acheteur intéressé qui aurait été en mesure de sauver les fonds de pension. C’est une étape difficile évidemment.

Vers la fin du papier?

Interrogée sur l'avenir du quotidien régional et un éventuel abandon de sa version papier, Paule Vermot-Desroches répond que ce n’est pas encore à l’ordre du jour. Vers du très long terme, oui, on pourrait s’attendre à une diminution [du papier], mais c’est une tendance mondiale.

À plus court terme, Le Nouvelliste pourrait envisager de cesser de publier une de ses éditions papier quotidiennes, mais ça reste encore à déterminer .

La journaliste relativise la situation en rappelant que Le Nouvelliste est le journal le plus rentable du Groupe Capitales Media.

On est en très bonne position

Paule Vermot-Desroches, journaliste au Nouvelliste

Aux prises avec une érosion de ses revenus, à l'instar de la plupart des médias écrits, Groupe Capitales Média s'était placé à l'abri de ses créanciers à la fin du mois d'août en obtenant au passage une aide d'urgence de 5 millions de dollars de la part du gouvernement Legault. Les employés et cadres des six quotidiens du groupe ont voté pour le dépôt d'une offre d'achat axée sur le modèle coopératif.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Médias