•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Albertains se mobilisent pour aider la fondation Skipping Stone

drapeau transgenre

Les représentants de Spikking Stone se rencontreront la semaine prochaine, afin de discuter des prochaines étapes pour l'organisme.

Photo : Flickr / torbakhopper

Radio-Canada

De nombreux Albertains se mobilisent afin de venir en aide à la fondation Skipping Stone, un organisme qui offre du soutien à la communauté LGBT+ en Alberta. L’organisme a récemment décidé de suspendre le recrutement de nouveaux clients, évoquant des problèmes de financement.

Fondée en 2016, la fondation propose un vaste champ de services, dont du mentorat, des services en santé mentale, un accès direct à des services médicaux et l’orientation vers des opérations de réattribution sexuelle.

Près de 50 % du budget de l’organisme provient de divers programmes gouvernementaux. Selon la cofondatrice de la fondation, Amelia Newbert, les subventions précédentes ont été supprimées et l'obtention d’autres financements publics est loin d'être assurée.

Une tentative de survie

Comme il devient difficile de poursuivre son mandat, la fondation a décidé de suspendre le recrutement de nouveaux clients afin de préserver la qualité des services qu'elle offre déjà.

Nous avons senti le besoin de prendre une décision [...] Nous sommes maintenant à un point où nous sommes capables de fournir des services exceptionnels à nos clients et nous ne voulons pas sacrifier cela, explique Amelia Newbert.

La dernière chose que nous voulons est de laisser quiconque dans une mauvaise situation.

Amelia Newbert, cofondatrice de de la fondation Skipping Stone

Un élan de solidarité

De nombreuses personnes se sont mobilisées sur les réseaux sociaux afin de défendre l'organisme qui, selon elles, a changé des vies.

Une mère de famille, Brooke McCallum-Bont, a souligné que certains jeunes ont désespérément besoin de ces services.

Nous aimons tous nos enfants et nous voulons tous le meilleur pour eux.

Brooke McCallum-Bont, mère de famille

Le militant LGBT+ Mike Morrison a lancé une campagne de sociofinancement qu'il a baptisée du mot-clic #SaveSkippingStone.

En seulement une journée, la campagne en ligne a recueilli plus de 10 000 $, et les dons ne cessent d'affluer.

Je peux aider à travers les réseaux sociaux et aider à créer une prise de conscience. Cette campagne [#SaveSkippingStone] me permet de faire les deux.

Mike Morrison, militant LGBT+

Prochaines étapes

Amelia Newbert a été très surprise par cet élan de solidarité.

Nous travaillions déjà aussi fort que nous pouvions, mais cela n'a fait que renforcer notre désir de trouver une solution et de pouvoir soutenir encore plus de clients, dès que possible. Nous avons des partenaires incroyables dans la communauté et nous espérons vraiment que l'élan que nous observons en ce moment se poursuivra, dit-elle.

Les représentants de Spikking Stone se rencontreront la semaine prochaine afin de discuter des prochaines étapes pour l'organisme.

Avec les informations d'Helen Pike, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Communauté LGBTQ+