•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quadruple meurtre de juillet 2017 à Calgary: Présentation des arguments finaux

Un montage photo avec le visage des quatre victimes. De gauche à droite: une femme d'origine asiatique, un homme avec des lunettes, une autre femme d'origine asiatique et un homme basané.

Les 4 victimes de gauche à droite: Glynnis Fox (36 ans), Cody Pfeiffer (25 ans), Tiffany Ear (39 ans) et Hanock Afowerk (26 ans).

Photo :  (Facebook/Megan Snell/Service de police de Calgary)

Radio-Canada

La Couronne et la défense ont présenté leurs arguments finaux dans le procès de Tewodros Mutugeta Kebede et de Yu Chiend Liao, accusés du meurtre au premier degré d’Hanock Aforwerk. Les accusés font également face à et à trois accusations de complicité après le fait pour les meurtres de Cody Pfeiffer, de Tiffany Ear et de Glynnis Fox, survenus en juillet 2017 à Calgary.

Selon le procureur de la Couronne Brian Holtby, Hanock Aforwerk, un petit délinquant qui fabriquait de fausses pièces d’identité, a été kidnappé, torturé, puis assassiné par les accusés, simplement pour l’argent et le plaisir d’infliger de la douleur.

La Couronne soutient également que Hanock Afowerk était la cible principale des accusés. Les trois autres victimes, qui vivaient dans le même appartement, auraient été éliminées parce qu'elles étaient des témoins gênants.

Voyage au coeur des ténèbres

Ce procès a été un voyage au coeur des ténèbres. Nous avons vu le mal que peuvent s’infliger les humains, a déclaré Brian Holtby, un des procureurs de la Couronne.

Les arguments de la Couronne reposent principalement sur les données les téléphones cellulaires des accusés qui démontrent que ces derniers étaient présents à l'endroit où les victimes auraient été tuées et où leurs corps ont été déposés.

Cody Pfeiffer, Tiffany Ear et Glynnis Fox ont tous les trois étés tué par balles avant que leurs corps soient brûlés. Leurs corps ont été retrouvés par la police à l’intérieur de la voiture calcinée de Hanock Afowerk en juillet 2017.

Yu Chiend Liao est accusée de complicité après le fait dans la mort des trois témoins tandis que Mutugeta Kebede est accusé de complicité après le fait pour la mort de Cody Pfeiffer seulement.

Des preuves peu convaincantes selon la défense

De son côté, la défense soutient que la Couronne n’a pas réussi à prouver où et quand Hanock Afowerk a été tué.

L’avocat de Mutugeta Kebede et de Yu Chiend Liao soutient également que les informations des téléphones portables ne sont pas fiables et qu’aucune preuve n’a été trouvée dans le centre de carrosserie où Hanock Afowerk aurait été tué.

Le corps de Hanock Afowerk a été trouvé deux jours après ceux des trois colocataires dans un secteur rural au nord-ouest de Calgary.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !