•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La raffinerie Co-op de Regina met quelque 800 employés en lock-out

Raffinerie Co-op de Regina.

La raffinerie a annoncé à 17 h 30 jeudi qu'elle mettait en lock-out les quelques 800 employés pour « assurer la sécurité et la fiabilité » des installations.

Photo : Radio-Canada

La raffinerie Co-op de Regina met quelque 800 employés en lock-out. La compagnie en a fait l'annonce sur son compte Twitter jeudi à 17 h 30.

Cette semaine, les membres du syndicat de la section locale 594 d’Unifor ont voté à 97,3 % en faveur d'une grève. L’employeur dit avoir reçu un avis de grève de 48 heures du syndicat mardi vers 16 h 30.

Le principal point de litige entre l'employeur et le syndicat concerne le régime de retraite.

Sur son compte Twitter, ainsi que dans un communiqué de presse, la raffinerie a annoncé que des membres de l’équipe de gestion allaient prendre le contrôle des opérations à 17 h 30 jeudi, dans le but d’assurer la sécurité et la fiabilité de la raffinerie.

Dans ce même communiqué, l’employeur se dit ouvert à reprendre les négociations avec les représentants de la section locale 594 du syndicat Unifor lorsqu’ils seront prêts.

Toutefois, la compagnie ne changera pas sa position selon laquelle le fait de faire cotiser des employés syndiqués à leur propre régime de retraite constitue une approche juste et conforme aux normes de l'industrie, prévient la raffinerie Co-op dans le communiqué.

Le syndicat réplique

De son côté, le syndicat Unifor a affirmé sur Twitter que les membres allaient tout faire pour arriver à une entente équitable.

Selon l’adjoint du président national du syndicat Unifor, Scott Doherty, une raffinerie qui génère autant de profits peut facilement se permettre de faire face aux obligations de retraite d’une main-d’œuvre hautement qualifiée, est-il indiqué dans un communiqué de presse envoyé peu avant 18 h 30 jeudi.

Un rally organisé par la section locale 594 du syndicat Unifor est prévu vendredi midi sur la ligne de piquetage de la raffinerie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Économie