•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'idéateur du Beu-Bye a le théâtre dans la peau

Lucien Ration revient pour une 6e année avec sa revue de l'année le Beu-Bye.  Beau jeune homme couetté.

Lucien Ratio revient pour une 6e année avec sa revue de l'année, le Beu-Bye.

Photo : Radio-Canada / André-Pier Bérubé

Anne-Josée Cameron

Comédien, chanteur, musicien, danseur, dramaturge et metteur en scène, Lucien Ratio met tous ses talents au service du Beu-Bye 19, la revue de l'année de Québec.

À sa sortie du Conservatoire de Québec en 2005, Lucien Ratio décroche tout de suite un rôle dans la pièce En attendant Godot de Beckett. Ce métier, il s'y prépare depuis son plus jeune âge. Déjà à 3 ou 4 ans, je disais que je voulais être comédien et chanteur, se souvient-il.

Il commence à faire du théâtre très jeune : J'allais à l'école primaire de jour et je faisais du théâtre de soir dans des troupes semi-amateurs, explique le comédien.

J'ai commencé à faire du théâtre comme d'autres font du hockey.

Lucien Ratio

Le regard cynique de Lucien Ratio

De la production Aux Hommes de bonne volonté au Trident en 2007 en passant par Cyrano de Bergerac l'année suivante et Trainspotting, adaptée par Wajdi Mouawad - pour lequel il reçoit le prix de la critique en 2013 - le comédien n'arrête pas ou alors rarement, car en plus de jouer, il écrit.

Plusieurs pièces naissent ainsi de sa plume, dont la plus récente, Just In, vient d'être jouée à Ottawa.

Le Beu-Bye, presque une tradition

Depuis 6 ans déjà, le Collectif du Temps qui s'arrête, dont Lucien Ratio est le fondateur, propose une revue de l'année à saveur Québec. De ses débuts modestes au Théâtre La Bordée à sa nouvelle mouture présentée à L'Impérial, le Beu-Bye se distingue par son originalité et son humour mordant.

La campagne électorale, Greta Thunberg et la cause environnementale, l'émergence des influenceurs, voilà des thèmes qui se sont imposés cette année, raconte Lucien Ratio, qui signe également la mise en scène. Chaque année, on fait un clin d’œil au maire. On parle de ce qui fait vibrer la ville, comme le fameux troisième lien.

On essaie de situer nos sketchs dans des lieux connus de Québec, les routes , les quartiers, afin que les gens se reconnaissent.

Lucien Ratio

Il retrouvera donc 6 comédiens-chanteurs et 3 musiciens sur la scène de l'Impérial pour le Beu-Bye.

De nouvelles voix

En entrevue, Lucien Ratio mentionne que « les chorégraphies et la chanson prennent de plus en plus de place dans le spectacle » .

Cela rend d'autant plus attrayant le retour de la comédienne Ariane Bellavance et l'arrivée de deux nouvelles recrues, Nicolas Drolet et Mélissa Bédard qu'on a pu voir dans la série M'entends-tu ? et à Star Académie.

Non seulement Mélissa a un talent comique inné, mais elle a une voix extraordinaire. Ça rend les numéros chantés beaux.

Lucien Ratio

Avec la venue de ces nouveaux artistes et la participation d'Yves P. Pelletier à titre d'auteur invité, Lucien Ratio espère élargir le public du Beu-Bye, à qui il donne rendez-vous du 12 au 29 décembre.

Où voir Lucien Ratio en 2020?

  • Les mains d'Edwige au moment de la naissance, du 14 janvier au 8 février 2020, La Bordée
  • Roméo et Juliette, du 3 au 28 mars 2020, Le Trident

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Arts de la scène