•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un travailleur de rue attaqué par un chien à Rouyn-Noranda

Un homme à la longue barbe, portant un sac à dos, sourit au centre-ville de Rouyn-Noranda.

Alexandre Viau, travailleur de rue à Rouyn-Noranda, a été mordu par un chien qui n'était pas tenu en laisse.

Photo : Radio-Canada / Jean-Marc Belzile

Jean-Marc Belzile

Alors que Québec vient tout juste d'adopter le Règlement d'application de la Loi sur l'encadrement des chiens, un travailleur de rue de Rouyn-Noranda a été attaqué et mordu par un chien. Alexandre Viau s'en tire avec des blessures mineures, mais il affirme avoir eu très peur pour lui et son chien.

Alexandre Viau est travailleur de rue à Rouyn-Noranda. Alors qu'il travaillait, il a aperçu deux chiens, dont un qui a foncé directement sur lui.

J'ai vu une espèce de molosse d'environ 100 livres sortir d'une cour charger mon chien. Je lui ai donné des coups de pied pour le faire reculer. J'ai été chanceux, parce qu'en le repoussant avec mes pieds, il a plus mordu le bord de ma botte. Il y a juste quand il a voulu mordre mon chien que je suis intervenu avec mes mains et il m'a ramassé le petit doigt, mais c'est juste superficiel. Ça fait vraiment peur, tu te sens comme une gazelle en Afrique qui se fait attaquer par un lion.

Heureusement pour lui, le maître du chien n'était pas très loin et est intervenu. Moi j'ai l'impression que si le maître n'était pas là, j'aurais été blessé sérieusement et mon chien aussi.

Bien qu'il s'en sorte sans blessure grave, il ne comprend pas pourquoi des gens, encore aujourd'hui, n'attachent pas leurs chiens comme le stipule la réglementation municipale.

Il peut arriver toujours un accident, c'est un animal puis le maître d'hier me disait que son chien s'est fait attaquer par un chien qui n'était pas attaché, je pense que c'est peut-être ça qui fait qu'il est malin maintenant, on ne le sait pas, mais attachez vos chiens. Vous ne savez jamais ce qui peut arriver, hier ça aurait pu être un adolescent ou un enfant.

Le nouveau règlement sur l'encadrement des chiens stipule qu'une morsure infligée par un chien potentiellement dangereux devra être signalée. M. Viau compte d'ailleurs rencontrer le propriétaire du chien puis possiblement faire une plainte ensuite.

Ce règlement entrera en vigueur le 3 mars 2020 et s'appliquera dans toute la province. Si un vétérinaire déclare ensuite le chien potentiellement dangereux, il devra respecter plusieurs conditions.

La Ville de Rouyn-Noranda invite les citoyens qui vivent une situation comme celle d'Alexandre Viau à aviser la Sûreté du Québec et la municipalité.

Un chien potentiellement dangereux :

  • doit en tout temps avoir un statut vaccinal à jour contre la rage, être stérilisé et micropucé;
  • ne peut être gardé en présence d’un enfant de 10 ans ou moins que s’il est sous la supervision constante d’une personne âgée de 18 ans et plus;
  • doit être gardé au moyen d’un dispositif qui l’empêche de sortir des limites d’un terrain privé qui n’est pas clôturé ou dont la clôture ne permet pas de l’y contenir;
  • doit porter en tout temps une muselière panier dans un endroit public.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Animaux de compagnie