•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mésentente sur une zone de 3 km entre La Broquerie et Steinbach

Le bâtiment de la municipalité rurale de La Broquerie.

Le conseil municipal de La Broquerie soutient que la situation actuelle freine son développement dans cette partie de son territoire.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Dans le sud-est du Manitoba, les responsables de la municipalité rurale de La Broquerie se disent toujours préoccupés par le différend frontalier qui les oppose à la Ville de Steinbach.

Le conseiller municipal de La Broquerie, Ivan Normandeau, dit que les autorités locales continuent de réclamer l'élimination d'une zone de transition entre les deux municipalités datant de plusieurs années.

En vertu d'un accord conclu il y a une dizaine d'années, la Ville de Steinbach a autorité sur les projets de développement dans cette zone, qui s'étend sur 3 km à l'intérieur du territoire de La Broquerie.

On veut éliminer cette ligne de transition pour que les résidents dans notre municipalité puissent faire ce qu'ils veulent de leurs terrains, souligne Ivan Normandeau.

Un homme souriant qui regarde droit devant lui.

Ivan Normandeau, conseiller municipal de La Broquerie.

Photo : AMBM / Jeremy Dueck

Selon lui, tout projet situé dans cette zone doit en ce moment obtenir l'approbation de la Ville de Steinbach pour aller de l'avant.

Il explique que si La Broquerie donne le feu vert à un projet de développement, par exemple, les responsables municipaux de Steinbach peuvent s'y opposer.

Pour Ivan Normandeau, ce pouvoir décisionnel du voisin n'est pas sans conséquence sur le développement de La Broquerie.

Il y a des résidents et des promoteurs immobiliers qui veulent développer leurs terrains et qui ne peuvent rien faire tant que les plans ne sont pas approuvés, explique-t-il.

Selon lui, les responsables de La Broquerie ont abordé le sujet la semaine dernière avec la ministre des Relations avec les municipalités, Rochelle Squires.

La bonne nouvelle, c'est qu'elle nous a dit qu'il est possible d'obtenir l'approbation de notre plan de développement par la province et par la suite, trouver une solution à la ligne de transition, affirme Ivan Normandeau.

Ce dernier explique que la Ville de Steinbach veut un droit de regard sur cette zone pour éviter que des projets de développement ne se chevauchent.

Je comprends leur point de vue, mais je trouve que nos résidents doivent seulement avoir à faire avec notre municipalité, estime Ivan Normandeau.

Il affirme que le dialogue, pour tenter de résoudre le problème, n'a pas donné les résultats escomptés pour le moment.

Yvan Normandeau pense que le différend pourrait devoir être tranché par la Commission municipale du Manitoba.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Politique municipale