•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une bourse aux jeunes infirmiers pour préserver la mission de George He

Lina He et son frère George

Lina He et son frère George, porté disparu en Abitibi-Témincamingue

Photo : Radio-Canada / Courtoisie

Radio-Canada

La passion de l'infirmier George He sera remémorée grâce à une fondation pour encourager le travail médical dans le nord du Québec.

L'infirmier de 29 ans est mort en tentant de joindre la communauté crie au nord de Matagami pour y pratiquer son métier d'infirmier.

Son but était d'aller dans les communautés autochtones pour donner des soins infirmiers. Il était passionné par ça. On veut continuer ce qu'il souhaitait faire et encourager les gens à aller dans le Grand Nord, a résumé sa soeur Lina He, qui habite à Brossard sur la Rive-Sud de Montréal.

La jeune femme estime que le dévouement de son frère pour les communautés cries doit être perpétué.

On veut encourager les étudiants en soins infirmiers à montrer un intérêt pour la santé des populations autochtones et faire honneur à la mission que s'était donnée mon frère.

Lina He, la soeur de Georges He

Après avoir travaillé à l'hôpital Charles-Lemoyne, Georges He avait décidé cette année de relever un défi personnel et d'aller aider les communautés dans le nord.

De tous les témoignages que j'ai eus dans les dernières semaines, il était un infirmier exemplaire. Je tiens sincèrement à remercier les personnes de la région, les membres des Premières Nations qui avaient mon frère dans leurs pensées et les personnes qui étaient sur le territoire pour aider. On ne vous remerciera jamais assez, a confié Lina He.

La future bourse

Famille et amis ont convenu, avec l’Université de Montréal, où George He avait fait ses études, de soutenir des étudiants en soins infirmiers qui présentent un intérêt pour la santé des populations autochtones. Le public est aussi invité à participer financièrement afin de constituer cette bourse qui sera lancée en 2020.

La Bourse autochtone George He de la Faculté des sciences infirmières de l’UdeM a pour objectif de soutenir les infirmiers qui prodiguent des soins dans le nord du Québec.

Les dons peuvent être faits en ligne sur le site de la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !