•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'entente officiellement scellée pour le nouvel aréna des Flames de Calgary

Une image digitale qui montre un nouveau complexe moderne, avec des rues remplies de monde.

La Ville de Calgary a publié le plan d'un nouvel aréna qui remplacera le Saddledome, dans le parc Victoria.

Photo : la Ville de Calgary

Radio-Canada

L'accord est officiellement scellé entre la Ville de Calgary, les propriétaires du Stampede et les Flames pour la construction d'un nouvel aréna de 565 millions de dollars au centre-ville de Calgary qui remplacera l’aréna Saddledome, dont l’ouverture remonte à 1983.

Je suis heureux d’annoncer que des accords définitifs ont été signés entre la Ville de Calgary, les Flames, et le Stampede. [...] Passons au chapitre suivant de l’histoire de notre ville, écrit le conseiller municipal de Calgary Jeff Davison jeudi, dans un message sur les réseaux sociaux.

Les contribuables de Calgary paieront 290 millions de dollars pour cette construction. De leur côté, les Flames fourniront 275  millions de dollars, en tant que locataire principal. 

Le conseiller municipal Ward Sutherland a déclaré, en juillet dernier, que les travaux pour remplacer l'aréna Saddledome devraient débuter en 2021, si le projet était approuvé.

Développement du centre-ville

Tout en étant le domicile desFlames, l’aréna sera le coeur du quartier des spectacles, près duStampede de Calgary, dans la partie est du centre-ville.

En juillet dernier, la conseillère municipale Diane Colley-Urquhart avait qualifié d'équitable l'entente proposée pour l'aréna qui serait un moteur de développement pour Calgary.

La proposition a été soumise durant l'été aux Calgariens qui n'ont eu que quelques jours pour se prononcer à ce sujet. Quelque 5200 personnes avaient soumis leur point de vue au conseil municipal de Calgary.

Pour la firme Calgary Sports and Entertainment Corporation (CSEC), propriétaire des Flames, l’entente est un pas de plus dans la bonne direction.

Nous pouvons maintenant nous concentrer sur l’exécution du projet, a déclaré John Bean, président-directeur général de CSEC par communiqué. 

Un projet qui suscite les réactions

L’économiste du sport Moshe Lander ,de l’Université Concordia, croit pour sa part que Calgary ne devrait pas aller de l’avant avec ce projet d’aréna en raison de la situation économique de la ville.

La ville a besoin d'un nouvel aréna sans doute, mais ce n'était pas le bon accord.

Calgary Municipal Land Corporation (CMLC) sera le gestionnaire du développement du projet.

Selon Kate Thompson, vice-présidente pour le développement au CMLC, une évaluation environnementale du site devrait débuter ce mois-ci. Elle sera suivie de séances d'information publiques.

Des consultations publiques concernant les détails du projet débuteront en 2020, et un rapport est prévu pour avril.

Les discussions pour la construction d'un nouvel aréna dans la métropole albertaine sont en cours depuis plusieurs années. Elles avaient échoué en 2017.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !