•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des résidents de Windsor dans les limbes trois semaines après l'incendie de leur immeuble

vue d'extérieur du bâtiment Westcourt Place à Windsor.

Le sous-sol du bâtiment Westcourt Place, au centre-ville de Windsor, a pris feu le 14 novembre.

Photo : Radio-Canada / Rozenn Nicolle

Radio-Canada

Des résidents de Windsor, dans le Sud-Ouest de l'Ontario, se retrouvent dans un refuge un mois après un incendie dans leur immeuble.

L'édifice Westcourt Place a été évacué le 12 novembre après un incendie dans le garage du bâtiment.

Certains locataires ont été d'abord pris en charge par la Croix-Rouge et la Municipalité. Puis ils ont été transférés dans des chambres d'hôtel aux frais du propriétaire. Mais dans une lettre adressée aux résidents, ce dernier indique que cet accommodement n'est plus en vigueur en date du jeudi 5 décembre.

Photo d'une lettre officielle

Le propriétaire de l'édifice Westcourt Place de Windsor ne payera plus les chambres d'hôtel des locataires évacués de leur logement depuis l'incendie du 12 novembre.

Photo : CBC/Dale Molnar

Dans le courrier, le propriétaire indique également ignorer quand les locataires pourront regagner leur logement. Il est par ailleurs précisé que les loyers déjà versés seront remboursés en fonction du nombre de jours d'occupation des appartements par les locataires.

Depuis l'incendie,le propriétaire est vivement critiqué par les locataires pour la gestion de la situation.

Le commissaire des incendies de l'Ontario a confirmé en novembre que l'incendie était accidentel et le résultat d'une panne électrique. Le brasier a endommagé plusieurs véhicules dans le garage.

Plus de 200 personnes vivent dans les 166 appartements de l'immeuble qui dispose également d'une trentaine de locaux commerciaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Windsor

Société