•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Régis Labeaume fustige Jean Rousseau pour avoir voté contre le budget

Régis Labeaume, maire de Québec

Régis Labeaume, maire de Québec

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le budget 2020 de la Ville de Québec et le Programme d’investissement quinquennal (PIQ) ont été adoptés jeudi matin. Régis Labeaume a néanmoins tiré à boulets rouges sur Jean Rousseau, de Démocratie Québec, pour avoir voté contre ce qui était proposé.

C'est décevant, c'est incohérent et je vais vous dire une chose, ses citoyens ne pensent pas comme lui, a lancé le maire de Québec à l’issue des deux votes.

Selon lui, Jean Rousseau a trahi les électeurs de son district, Cap-aux-Diamants, en votant contre les investissements majeurs dans le réseau de transport structurant inscrits au budget et au PIQ.

Régis Labeaume affirme que cette décision aura pour effet d’augmenter le cynisme de la population envers les politiciens.

Si les citoyens ne croient plus dans les politiciens, c'est qu'ils se sentent trahis par eux.

Régis Labeaume, maire de Québec

Appelé à préciser les raisons qui l’ont poussé à ne pas appuyer Régis Labeaume, Jean Rousseau a rappelé qu’il n’est absolument pas contre le projet de tramway.

Il a voté contre le budget parce qu’il reproche à l’administration Labeaume de faire la sourde oreille aux doléances des commerçants quant au taux de taxation municipale.

Le maire et Équipe Labeaume ne reconnaissent pas que nos commerçants vivent des problèmes liés à des taxes trop élevées, dénonce Jean Rousseau. S'il y avait eu des ouvertures à reconnaître qu'il y avait des problèmes, oui, j'aurais pu changer mon fusil d'épaule et appuyer ce budget. Mais on n'est pas capable d'avoir ce dialogue-là.

Contre l’usine de biométhanisation

Quant au PIQ, Jean Rousseau a voté contre pour exprimer ses inquiétudes quant à la future usine de biométhanisation de Québec.

On prend beaucoup de risque dans l'usine de biométhanisation. On parle de revenus qui ne sont pas au rendez-vous, qui ne sont pas démontrés. Il faudrait des taux de collecte énorme, affirme le seul élu de Démocratie Québec.

Cette position lui a aussi attiré les foudres du maire, qui l’a accusé de voter contre la science.

Je ne suis pas contre la science, au contraire, je suis scientifique de formation, a rétorqué Jean Rousseau. C'est parce que je me préoccupe des solutions technologiques à haut risque que je vote contre l'usine de biométhanisation.

Sans surprise, les trois élus de l’opposition officielle ont eux aussi voté contre le budget 2020 et le PIQ, tout comme le conseiller indépendant Raymond Dion.

Équipe Labeaume a toutefois pu compter sur l’appui du conseiller indépendant Yvon Bussières.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Politique municipale