•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le temps presse pour le projet de nouveau bateau au musée Exploramer

Le bateau d'Exploramer utilisé pour les excursions en mer

Le bateau d'Exploramer utilisé pour les excursions en mer

Photo : Radio-Canada / Marie-Josée Paquette-Comeau

Radio-Canada

Si l'aide de Québec pour l'acquisition d'un nouveau bateau ne se matérialise pas bientôt, le Musée risque de perdre sa subvention fédérale et donc, devra abandonner son projet, estimé à 1.6 M$.

C'est que la subvention fédérale de 600-mille dollars est conditionnelle à ce que le nouveau bateau d'excursion en mer soit livré, donc, à la mer au plus tard le 30 septembre 2020.

Le temps commence donc à presser, car le carnet de commandes des chantiers maritimes se remplit rapidement.

Selon nos informations, des élus locaux font actuellement des pressions auprès des fonctionnaires et de la ministre régionale pour accélérer la cadence dans l'étude du dossier.

L'aide réclamée au ministère québécois du Tourisme est d'environ 550-mille dollars.

Le Musée veut faire l'acquisition d'un nouveau bateau d’excursion parce que le navire actuel ne fournit plus à la demande, les visiteurs devant réserver quatre ou cinq jours à l’avance avant de partir en excursion sur le fleuve Saint-Laurent.

Le projet permettrait également la création de quatre emplois à temps plein pendant la période des excursions.

Le nouveau bateau pourrait accueillir 30 passagers et permettrait au public d’en apprendre davantage sur la vie marine et les pêches.

Un acheteur potentiel pour l'ancien bateau

Gens qui embarquent sur un bateau.

Un groupe d'employés sur le bateau d'Exploramer

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Les élus municipaux de Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine ont visité le bateau au cours des dernières semaines.

La municipalité jongle avec l'idée d'acheter le bateau qui pourrait servir pour des opérations de sauvetage en mer.

Par contre, en raison de l'absence de confirmation du gouvernement du Québec, le bateau ne serait plus à vendre, selon nos sources.

N'empêche, le maire poursuit ses démarches. Il veut convaincre la Garde-Côtière de l'aider à financer ce projet.

C'est un besoin, cet été on a eu deux événements qui auraient pu être tragiques.

Joël Côté, maire de Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine

Monsieur Côté précise que le bateau de sauvetage que possède la municipalité voisine, celle de Saint-Maxime-du-Mont-Louis, ne peut s'éloigner trop du littoral, ce qui limite les interventions d'urgences possibles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Tourisme