•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Canadian Natural Resources et Suncor augmenteront leurs dépenses en 2020

Plan en contre-plongée de trois pompes à piston vu sur fond de ciel bleu.

Les pétrolières Canadian Natural Resources Ltd. et Suncor Energy Inc investissent et créent l'équivalent 1000 emplois.

Photo : La Presse canadienne / Larry MacDougal

Radio-Canada

Les entreprises Canadian Natural Resources Ltd. (CNRL) et Suncor Energy Inc., les deux plus grandes pétrolières au Canada, ont présenté leurs budgets pour l’année 2020 cette semaine. Elles annoncent une augmentation de leurs dépenses permettant la création de l’équivalent de 1000 emplois à temps plein.

Les deux pétrolières basées à Calgary ont annoncé leurs budgets respectifs cette semaine.

CNRL a acheté les actifs canadiens de Devon Energy Corp pour 2,8 milliards de dollars.

Mercredi, l’entreprise a annoncé qu’elle prévoyait dépenser 4,05 milliards de dollars en 2020, soit 250 millions de plus qu’en 2019, après que l’Alberta ait levé les restrictions sur le forage de nouveaux puits de pétrole le mois dernier.

Suncor prévoit quant à elle de dépenser entre 5,4 milliards et 6 milliards de dollars. Une partie de ces dépenses devraient servir à l’adoption de technologies digitales et à la réduction de ses émissions de gaz à effet de serre.

Les entreprises qui ont de meilleurs bilans comptables et des actifs plus robustes ont certainement commencé à tranquillement augmenter leurs dépenses pour des projets qui améliorent leurs marges [de profits] et pas nécessairement la croissance pure de leurs volumes, explique Matt Murphy, analyste chez Tudor Pickering Holt & Co.

CNRL a également annoncé qu’elle forerait 60 nouveaux puits en Alberta et mettrait trois nouvelles plateformes pétrolières en action l’année prochaine.

Grâce à notre taille, nous pouvons générer des marges additionnelles, explique Tim McKay, président de Canadian Natural Resources.

La pétrolière prévoit également augmenter sa production de 1,14 million de barils équivalents pétrole par jour à 1, 21 millions de barils équivalents pétrole par jour l’année prochaine.

Une année difficile pour l’industrie pétrolière albertaine

Ces annonces interviennent après une année difficile pour l’industrie pétrolière, marquée par une décision de l’Alberta de diminuer sa production pétrolière due au manque de pipelines pour acheminer son pétrole.

En octobre, l’entreprise Encana Corp., une des plus anciennes et plus grandes pétrolières au Canada, a annoncé son intention d’établir son siège social aux États-Unis et de changer son nom pour devenir Ovintiv.

PLus tôt cette semaine, l’entreprise Husky Energy, également basée à Calgary, a quant à elle annoncé la suppression de 370 emplois.

Avec les informations de Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Industrie pétrolière