•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un chien que l'on croyait mort depuis 8 mois apparaît sur une vidéo de surveillance

Un chien beige sur un gros coussin brun.

Zoe est disparue depuis avril.

Photo : Courtoisie

Radio-Canada

Après avoir fait le deuil de sa chienne Zoe, qu’il croyait morte depuis des mois, un couple a eu le choc de recevoir la preuve qu’elle est toujours en vie.

En avril, Zoe s’est échappée d’une cour arrière de Brigus Junction, à Terre-Neuve-et-Labrador. Rebecca Curlew et Peter Vaters ont cherché leur chien sans relâche pendant six semaines, sans succès. On les a par la suite informés qu’un chien dont la description correspondait à Zoe avait été retrouvé mort le long de l’autoroute.

Nous avions le coeur brisé, dit Rebecca Curlew. Mais le couple n’a eu d’autre choix que d’accepter la situation et de mettre fin à ses recherches.

L’histoire connaît un rebondissement inattendu en novembre, huit mois après la disparition de Zoe, lorsque la chienne a refait surface sur des images captées par une caméra de surveillance.

Image en noir et blanc prise la nuit d'un chien près d'un bâtiment.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des images de Zoe ont été filmées par une caméra de surveillance sur une propriété privée.

Photo : Courtoisie

Un citoyen de Brigus Junction, contrarié par la disparition des peaux d’orignal sur son terrain, avait installé des caméras chez lui. Il s’attendait à ce que des coyotes soient responsables des disparitions, mais il a eu la surprise de voir un chien perdu déambuler sur sa propriété. Il a publié la photo sur Internet et celle-ci a fait son chemin jusqu’aux maîtres de Zoe.

La chienne est visiblement plus maigre, mais reconnaissable au foulard fait à la main qu’elle porte toujours autour du cou.

De ramener Zoe au bercail s’avère toutefois plus facile à dire qu’à faire.

Un couple et un chien sur le bord de l'eau.

Peter Vaters et Rebecca Curlew avec Zoe.

Photo : Courtoisie

La nature timide de Zoe l’a sûrement aidée à éviter les dangers et à survivre dans la nature, spécule Peter Vaters. Mais cette même qualité rend sa capture plus difficile, car elle est méfiante. On ne peut pas l’approcher, elle s’enfuirait, dit-il.

Récemment, Zoe est apparue chaque nuit sur les images captées par la même caméra.

Nous avons entendu dire qu’elle avait déterré du brocoli, qu’elle fouille dans le compost et les poubelles. Je sais qu’elle est maigre, mais nous voudrions rappeler aux gens de ne pas laisser de nourriture à l’extérieur pour elle. Nous essayons de l’attirer dans un piège et cette nourriture complique les choses, plaide Rebecca Curlew.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Terre-Neuve-et-Labrador

Animaux de compagnie