•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un deuxième ambassadeur pour « Je crois en ma région »

Un homme parle au micro

Jacques Falardeau, président-directeur général du Groupe Saga, est nommé ambassadeur du mouvement «Je crois en ma région ».

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le mouvement « Je crois en ma région » a présenté mercredi un deuxième ambassadeur, soit Jacques Falardeau, le président-directeur général du Groupe Saga.

Ainsi, il sera possible désormais de retrouver un formulaire papier pour adhérer au mouvement dans les 42 dépanneurs Sagamie et Super Sagamie de la région. Selon le communiqué publié au moment de l’annonce, le Groupe Saga est le plus important regroupement de dépanneurs indépendants au Québec.

Il faut prendre position et se lever debout et dire maintenant la région il faut qu’elle se lève debout. Il faut envoyer un message clair à l’extérieur de la région et dire que s’il y en a qui ont des investissements à faire, on est prêt à vous accueillir. Vous allez avoir des règles à respecter, des normes à respecter, mais on est là et on veut vous avoir. Je pense que c’est ce que mes marchands ont compris. Ce n’est pas un mouvement politique, mais ils sont prêts à se lever debout et dire : "On fonce".

Jacques Falardeau, président-directeur général du Groupe Saga

Toujours selon lui, il y aurait actuellement une croissance économique partout au Québec, sauf au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

La conférence de presse s’est tenue en compagnie de la porte-parole de « Je crois en ma région », l’ancienne députée néo-démocrate Karine Trudel.

600 de plus en une semaine

Vers 19 h mercredi, près de 4300 personnes avaient signifié leur adhésion sur le site Internet du regroupement. Il s’agit d’un ajout d’environ 600 personnes depuis une semaine.

Selon leur site Internet, le mouvement consiste à prendre position en faveur des grands projets qui veulent s’établir ici, de l’exprimer publiquement dans le respect des autres opinions afin de pouvoir développer tous ensemble le Saguenay–Lac-Saint-Jean.

La semaine dernière, un premier ambassadeur avait été présenté aux médias en la personne d’Alain Gagnon, président du Syndicat national des employés de l’aluminium d’Arvida (SNEAA).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Emploi