•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Résidence Villa Maria : des aînés pourront rester au Manoir du Havre

Gros plan sur la main d'une personne âgée qui joue à un casse-tête

Dix aînés ont choisi de rester au Manoir du Havre, l'ancienne Résidence intermédiaire Villa Maria, à Maria.

Photo : Shutterstock / Robert Kneschke

Après avoir annoncé le déménagement des 24 résidents de l'ancienne Ressource intermédiaire Villa Maria, à Maria, le CISSS de la Gaspésie précise que la moitié des aînés pourront rester sur place, dans la nouvelle résidence privée le Manoir du Havre.

Lundi, l'annonce du déménagement des 24 résidents de la Ressource intermédiaire Villa Maria, nouvellement le Manoir du Havre, a semé l'émoi chez les aînés et leurs proches.

Seulement la moitié des résidents seront déménagés finalement, précise le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Gaspésie. Six aînés seront relogés au Manoir Saint-Charles, à Caplan, et six au Manoir Lady Maria, à Maria.

Dix résidents ont fait le choix de rester dans la résidence qui a récemment changé de mains, et qui s'appelle désormais le Manoir du Havre. Deux résidents sont toujours en réflexion, précise l'agente d'information aux communications du CISSS de la Gaspésie, Clémence Beaulieu-Gendron.

Si les aînés en font le souhait, et qu'ils ont l'accord du personnel soignant et des propriétaires, ils pourront rester. On ne met personne dehors. Notre souhait, c'est de faire la transition la plus harmonieuse.

Clémence Beaulieu-Gendron, agente d'information aux communications du CISSS de la Gaspésie

L'une des trois propriétaires du Manoir du Havre, Isabelle Martin, confirme les chiffres avancés par le CISSS, mais rappelle qu'ils sont sujets à changement.

On est dans un domaine où il peut toujours y avoir des changements. Les personnes peuvent changer d'idée, mais leur état physique peut aussi changer, explique Mme Martin, qui insiste sur le fait que le choix des familles sera respecté.

Elle déplore avoir reçu de nombreux appels de proches inquiets suite à l'annonce du CISSS, puisqu'en plus des résidents de l'ancienne Villa Maria, le Manoir du Havre accueille également déjà des aînés en hébergement privé.

Et il y a des gens qui ont réservé des chambres et qui se préparent à s'en venir, et ces personnes-là aussi étaient inquiètes. Ils pensaient que les mauvais traitements continuaient, ils mélangeaient tout ça, vous savez ce sont des personnes vulnérables, souligne la copropriétaire.

Par ailleurs, plusieurs proches de résidents ont contacté Radio-Canada pour témoigner de la qualité des soins prodigués par les nouveaux propriétaires du Manoir du Havre, qui deviendra officiellement une résidence privée lorsque le contrat temporaire octroyé par le CISSS de la Gaspésie se terminera, en février 2020.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !