•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des œufs périmés depuis 3 mois servis dans des foyers de soins de longue durée

Environ 1,3 incident alimentaire a été signalé chaque jour depuis janvier 2018 en Ontario

Une personne et une aînée se tiennent par les mains.

Les résidents des foyers de soins de longue durée ont effectué 1121 visites à l’urgence relatives aux aliments mais qui auraient pu être évitées, selon le rapport annuel de la vérificatrice générale de l'Ontario (archives).

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La vérificatrice générale de l’Ontario, dans son rapport annuel, relate que plus de mille visites aux urgences pour déshydratation et malnutrition chez les résidents de centre de soins de longue durée auraient pu être évitées, l’an dernier.

Le bureau de la vérificatrice Bonnie Lysyk a constaté que les 77 000 résidents de l'Ontario qui vivent dans 626 foyers de soins de longue durée ne reçoivent pas toujours les normes établies en matière de valeur ou de qualité nutritionnelle.

Bonnie Lysyk en conférence de presse.

La vérificatrice générale de l'Ontario, Bonnie Lysyk

Photo : Chaîne de Queen's Park

Dans un foyer de soins de longue durée, les résidents ont reçu des œufs liquides entiers dont la date de péremption était échue depuis trois mois, selon le rapport.

Risques sanitaires pour les aînés

La vérificatrice note aussi que les menus des 626 foyers de longue durée de la province contenaient 93 % plus de sucre, 59 % plus de sodium et 34 % moins de fibres que ce qui est recommandé selon les exigences réglementaires des apports nutritionnels de référence actuels, mettant les résidents à risque de crises cardiaques, obésité, diabète, ou encore de cancer.

Le non-respect de ces programmes peut poser des risques importants et inutiles pour les résidents des foyers de soins de longue durée de l’Ontario, affirme la vérificatrice dans un communiqué.

D'après les statistiques du ministère de la Santé de 2018, les résidents des foyers de soins de longue durée ont effectué 1 121 visites à l’urgence relatives aux aliments mais qui auraient pu être évitées, dont 454 visites pour cause de déshydratation.

rapport annuel de la vérificatrice générale de l'Ontario

La vérificatrice affirme que le ministère des Soins de longue durée (...) et les foyers de soins de longue durée n’ont pas mis sur pied suffisamment de procédures pour confirmer que les résidents reçoivent les soins appropriés.

À la suite du rapport de la vérificatrice, l'association AdvantAge Ontario et l’Association des soins de longue durée de l’Ontario sont d'accord pour dire que plus de soutien s’impose, et ont répondu que les enjeux exposés dans le rapport sont des symptômes d’insuffisances systémiques au chapitre du financement et d’autres soutiens qui se sont traduites par une grave pénurie de main-d’oeuvre.

Une femme pousse la chaise roulante d'une personne âgée.

Plus de 77000 adultes vivent dans les 626 foyers de soins de longue durée de l’Ontario (archives).

Photo : Shutterstock

Le gouvernement, quant à lui, a répondu : Plus de 234 000 repas sont servis dans les foyers de soins de longue durée chaque jour, soit plus de 85 millions de repas pas année. Les incidents attribuables à l’alimentation qui sont signalés représentent moins de 1 % de ces interactions quotidiennes.

La ministre ontarienne de la Santé Christine Elliott en point de presse devant des drapeaux

La ministre ontarienne de la Santé Christine Elliott

Photo : Assemblée législative de l'Ontario

Le ministère de la Santé ajoute que depuis 2011-2012, l’indemnité quotidienne pour les matières premières alimentaires a augmenté de plus de 28 % et qu’il va investir 72 millions de dollars de plus dans les soins de longue durée cette année, ce qui s’ajoute à la somme de 1,75 milliard de dollars investie pour créer 15 000 nouveaux lits de soins de longue durée et réaménager 15 000 lits dans les foyers de soins de longue durée plus anciens sur une période de 5 ans.

Le rapport annuel de la vérificatrice, qui s'étend sur plus de 1200 pages, identifie des douzaines de domaines où l'Ontario pourrait apporter des améliorations.

Plus de 77 000 adultes vivent dans les 626 foyers de soins de longue durée de l’Ontario.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !