•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

John Tory propose une hausse d'impôts pour financer le transport et le logement

Le maire de Toronto John Tory en point de presse.

Le maire de Toronto, John Tory (archives).

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Mehdi Bakkali

Le maire de Toronto, John Tory, plaide en faveur d'une augmentation des impôts fonciers pour financer des réparations en transport en commun et la création de logements abordables.

L’objectif du maire est de récolter 6,6 milliards de dollars, un montant qui devrait répondre aux besoins immédiats en matière de transport en commun et de logement, selon lui.

Si la motion est approuvée, la taxe augmentera de 9 % sur les six prochaines années, au lieu des 2,5 % applicables depuis 2017.

La taxe, qui se situe actuellement à 0,5 %, augmentera à 1,5 % en 2020 et 2021. Elle coûterait 43 $ de plus par an aux propriétaires moyens.

C’est le seul moyen pour la Ville de Toronto de récolter les milliards de dollars dont nous avons besoin pour investir dans l'avenir de cette ville, a déclaré John Tory ce mercredi lors d'un petit-déjeuner du Club Canadien au centre-ville de Toronto.

Le maire estime dans ce sens qu’il faut agir : La Ville de Toronto ne peut pas croiser les bras et attendre que les Fonds de la taxe sur l’essence reviennent [...]. On ne peut pas prendre le climat politique comme une raison de passivité.

Pour pallier au problème de logement, John Tory envisage de faire construire 40 000 logements abordables dédiés à la location pendant les 12 prochaines années.

Pour sa part, le conseiller municipal Joe Cressy approuve la vision de John Tory mais reste tout de même perplexe et croit que la Ville devrait investir davantage pour le logement et le transport : Pour les Torontois qui ne peuvent pas se permettre d’avoir des logements abordables ou qui attendent infiniment pour le bus ou le tramway, c’est une bonne nouvelle [...]. La seule critique que j’ai c’est qu’on a besoin d’investir assez d’argent pour construire une ville forte.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Politique municipale