•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville remise à l’ordre par la CNESST : Lussier parle d’un « cas extrême »

Steve Lussier, maire de Sherbrooke, en entrevue

Steve Lussier, maire de Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada / Christine Bureau

Radio-Canada

Alors qu’elle est visée par une plainte du syndicat des cols blancs pour la gestion du personnel le jour des inondations du 1er novembre dernier, la Ville de Sherbrooke se justifie en disant qu’il s’agissait d’un « cas extrême ».

La Ville de Sherbrooke a été rappelée à l'ordre par la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) dans un récent rapport qui déplorait que des employés de la Ville de Sherbrooke aient été transportés à l'intérieur d'une chargeuse lors de l'évacuation du garage municipal, en novembre dernier.

C’est un cas extrême qui est arrivé. C’est un cas rapide. Il a fallu se retourner de bord très rapidement, s’est justifié le maire de Sherbrooke, Steve Lussier.

Je n’ai pas eu ce rapport sur mon bureau. C’est sûr que je vais prendre connaissance de ce rapport-là. Je vais en parler aussi avec la direction générale, continue-t-il.

La chargeuse est un mode d'entretien paysagé et non pour être utilisée pour le transport de personnes, donc on demande à revoir les méthodes de travail lorsqu'il y a des situations d'urgence qui se présentent, mentionne pour sa part la responsable des communications à la CNESST, Julie Fournier.

Deux recommandations ont été émises à la Ville de Sherbrooke.

On demande à la Ville de Sherbrooke de revoir les plans et mesures d'urgence afin d'avoir des méthodes de travail sécuritaire dans des situations d'inondation. On demande aussi que les travailleurs soient formés et informés à la suite des modifications, continue Mme Fournier.

La Ville de Sherbrooke a jusqu'au 16 décembre pour répondre aux exigences de la CNESST.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Emploi