•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fredericton prépare un premier arrêté municipal pour préserver ses arbres

Des arbres feuillus le long d'une rue de Fredericton.

Le projet d’arrêté municipal décrit les procédures d’entretien, d’enlèvement, de remplacement et de protection des arbres situés sur les terrains de la Ville, ainsi que de ceux situés sur une propriété privée s'ils entravent les activités municipales.

Photo : CBC/Cassidy Chisholm

Radio-Canada

Les conseillers de Fredericton se penchent sur une ébauche d’arrêté municipal qui aidera à protéger des arbres en cas de construction, de vandalisme ou de présence d’insectes ravageurs.

L’ébauche préparée par des employés municipaux et présentée aux conseillers cette semaine comprend des procédures pour l’entretien, la coupe, le remplacement et la protection des arbres sur les terrains municipaux.

L’arrêté porterait aussi sur les arbres de terrains privés s’ils entravent des activités municipales.

Si l’arrêté municipal est adopté, ce sera le premier à Fredericton formulé précisément pour les arbres, selon un aménagiste forestier municipal, Mike Glynn.

L’arrêté municipal précisera les pratiques permises dans les zones boisées municipales et celles qui doivent être approuvées au préalable par les autorités, comme de planter des arbres sur un terrain municipal ou d’attacher aux arbres qui s’y trouvent des fils électriques, des lumières ou d’autres objets.

Fredericton aura un meilleur outil pour gérer et préserver ses arbres et sera mieux en mesure d’agir en cas d’épidémie ou de présence d’insectes ravageurs, estime M. Glynn.

Les autorités municipales surveillent depuis quelques années la progression de l’agrile du frêne, un insecte qui a tué des millions d'arbres au Canada. Fredericton compte des milliers de frênes vulnérables à cet insecte.

L’agrile du frêne sévit tout près, à Oromocto, indique Mike Glynn. C’est pourquoi Fredericton a besoin d’un mécanisme pour lutter contre des problèmes potentiels, explique-t-il.

Les services municipaux comptent produire cet hiver un rapport qui contiendra un plan de lutte contre l’agrile du frêne. L’arrêté municipal serait appliqué simultanément avec les stratégies existantes et à venir de lutte contre les insectes ravageurs et les maladies des arbres.

Passible d’amende en cas de dommage à un arbre municipal

Les arbres à Fredericton subissent aussi des dommages découlant de travaux de construction, de coupes non autorisées, d’élagages inappropriés effectués par des citoyens et de vandalisme, selon un rapport présenté au conseil municipal.

Les amendes prévues dans l’arrêté municipal en cas de dommage infligé à un arbre municipal vont de 75 $ à 125 $. Elles varient selon l’arbre, le lieu où il pousse et sa condition, explique Mike Glynn. L’amende est plus salée, par exemple, lorsqu’il est question d’un arbre mature et dont la présence est bien établie.

En cas de dommage à un arbre de la Ville, les employés municipaux feront une enquête et imposeront l’amende si elle est applicable.

Le projet d’arrêté stipule aussi que le conseil municipal peut adopter des programmes et des politiques en cas de besoin pour veiller sur la santé et la vigueur des arbres.

Avec des renseignements de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Politique municipale