•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Voici la première bande-annonce de No Time to Die, le prochain James Bond

Daniel Craig porte un complet ainsi qu'un nœud papillon et tient une arme.

Dans « Mourir peut attendre », l'acteur Daniel Craig interprète James Bond pour la cinquième fois.

Photo : Getty Images / Greg Williams

Radio-Canada

En avril prochain, Daniel Craig tiendra le rôle de James Bond pour la cinquième et dernière fois, soit dans Mourir peut attendre (No Time to Die), dont la bande-annonce officielle a été dévoilée mercredi. Le film met en vedette des personnages déjà connus ainsi que de nouveaux visages, dont celui du méchant, incarné par Rami Malek.

Dans ce vingt-cinquième chapitre des aventures de James Bond, l'agent secret n'est plus en activité et profite de la vie en Jamaïque. Un agent de la CIA vient mettre fin à sa tranquillité en lui demandant de reprendre du service. 

La bande-annonce permet de retrouver des visages familiers, dont ceux de Léa Seydoux, dans le rôle du Dr Madeleine Swann, avec qui James Bond partait à la fin de Spectre, mais aussi Ben Whishaw (Q), Ralph Fiennes (M) et Naomie Harris (Moneypenny). Aussi, l’acteur Christophe Waltz se glisse à nouveau dans la peau du méchant Ernst Stavro Blofeld. 

Rami Malek, le nouveau Dr No?

Dans Mourir peut attendre, James Bond fait aussi la connaissance d’une nouvelle agente secrète, ayant comme lui la permission de tuer. Elle est interprétée par l’actrice britannique Lashana Lynch.

Portrait de Lashana Lynch qui porte une tenue bleue.

L'actrice Lashana Lynch, en Jamaïque, où a été tourné le film « Mourir peut attendre ».

Photo : getty images for metro goldwyn m / Roy Rochlin

Il est également confronté au méchant, joué par Rami Malek (Bohemian Rhapsody). Celui qui apparaît d’abord caché derrière un masque blanc pourrait être le Dr No. 

Cette bande-annonce laisse également penser que le film poursuit la trame narrative déroulée dans les quatre précédents volets. 

Changement de réalisateur

Au départ, Mourir peut attendre devait être réalisé par le Britannique Danny Boyle, à qui l’on doit notamment le film Trainspotting

Toutefois, le réalisateur a quitté la production en août dernier en raison de « divergences créatives ». C’est le réalisateur américain Cary Joji Fukunaga qui a repris le projet au pied levé, se lançant dans une course contre la montre pour boucler le film, dont la sortie avait été fixée à avril 2020. 

C’était un incroyable honneur, mais cela a aussi été vraiment difficile, a-t-il déclaré à BBC News. Le scénario était très ambitieux pour le temps qu’on avait.

Un James Bond débarrassé de sa misogynie?

Phoebe Waller-Bridge, la créatrice de la série Fleabag, qui a triomphé lors des derniers prix Emmy, a également contribué à la rédaction du scénario du film. Dans l’histoire cinématographique de James Bond, ce n’est que la deuxième fois qu’une femme fait partie des scénaristes. 

Une femme tient avec stupéfaction un cochon d'Inde.

Phoebe Waller-Bridge dans une scène de sa série Fleabag

Photo : BBC Three

Alors que les films mettant en scène James Bond ont souvent été accusés de misogynie, Mourir peut attendre est le premier James Bond à sortir après la naissance du mouvement #MoiAussi.

Le mois dernier, lors d’une entrevue accordée à la BBC, Phoebe Waller-Bridge avait déclaré que l’équipe de production du film ne lui avait pas demandé de changer la culture du film. Elle était déjà en train de le faire elle-même, a-t-elle dit.

Le fait d’avoir décidé que le célèbre agent secret prendrait prochainement les traits d'une femme, soit ceux de Lashana Lynch, est un premier signe de cette évolution. 

Le film sortira sur les écrans nord-américains le 8 avril 2020.

Avec les informations de BBC News, et Variety

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Cinéma

Arts