•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Violences sexuelles : la « Caravane #MoiAussi » de passage à Gatineau

Maître Sophie Gagnon, membre de l'Association du barreau canadien, division Québec

Maître Sophie Gagnon, membre de l'Association du barreau canadien, division Québec. (archives)

Photo : Sophie Gagnon

Radio-Canada

Transmettre des informations juridiques aux personnes victimes de violences sexuelles. Voilà l'objectif que s'est fixé l'organisme Juripop qui sillonne les routes du Québec. Le projet, baptisé « La Caravane #MoiAussi », est de passage à Gatineau ce mercredi.

On permet aux personnes qui ont vécu des violences sexuelles d'obtenir de l'information juridique vraiment dans plusieurs domaines de droit : droit criminel, droit civil, droit de la famille, lance l'avocate et directrice générale Juripop, Me Sophie Gagnon, en entrevue à l'émission Les matins d'ici.

Pour ce faire, l'organisme a reçu une aide financière de 2 millions de dollars de Justice Canada pour offrir ce service.

C'est un gros projet, on fait le tour du Québec en partenariat avec le directeur des poursuites criminelles et pénales avec le réseau des CAVAC (Centres d'aide aux victimes d'actes criminels), on a plusieurs organismes communautaires qui nous soutiennent aussi, précise Me Gagnon.

L'objectif, c'est de déboulonner les mythes sur le système de justice, les outiller à déposer des recours, à faire des demandes de compensations si c'est leur volonté pour qu'elles puissent obtenir justice, et pour que nous en tant que société, on soit capable de combattre les violences sexuelles

Sophie Gagnon, avocate et directrice générale Juripop

L'avocate assure qu'il y a un besoin d'informer la population de ses droits, rappelant aussi qu'au Canada, les crimes violents diminuent d'année en année, à l'exception des crimes de violence sexuelle. Ce sont les seuls que l'on n'arrive pas à faire diminuer.

Les personnes intéressées peuvent se rendre au Centre d'aide aux victimes d'actes criminels (Cavac) de l'Outaouais, 729, boulevard St-Joseph, de 16 h à 20 h, ou contacter la ligne d’information juridique, tous les mardis et jeudis, de 13 h à 16 h : 1-855-JURIPOP poste 245.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Procès et poursuites