•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un discours du Trône sous le signe de la collaboration

Le premier ministre Justin Trudeau lève le pouce en guise de satisfaction juste avant le discours du Trône.

Le premier ministre Justin Trudeau lors du discours du Trône, en décembre 2015.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Louis Blouin

Le gouvernement Trudeau veut envoyer un signal de collaboration dans le discours du Trône qui sera prononcé jeudi, selon des informations obtenues par Radio-Canada. Le thème de l'unité nationale sera mis de l'avant, tout comme des promesses clés de la dernière campagne libérale.

Des informations commencent à filtrer sur le discours du Trône qui marquera la reprise des travaux parlementaires. Les priorités énumérées devraient toucher à l'environnement, au coût de la vie, à la sécurité des communautés et aux enjeux concernant les peuples autochtones, notamment.

L'allocution servira surtout à établir « les grandes lignes » du prochain mandat et ne devrait pas contenir d'énormes surprises, selon une source libérale bien au fait de son contenu.

Cette source indique que le ton sera à la « collaboration », puisque les libéraux s'apprêtent à diriger un gouvernement minoritaire.

« Il y aura quelque chose pour tout le monde », a-t-elle indiqué, laissant entendre que tous les partis trouveront dans le discours des éléments avec lesquels ils devraient être en accord.

Le discours du Trône devrait être à l'image du « gouvernement progressiste » élu par les Canadiens le 21 octobre, affirme cette source.

Le premier ministre a déjà confirmé que le premier item à l'ordre du jour du nouveau parlement sera la baisse d'impôt promise pendant la campagne.

Dans son programme, Justin Trudeau a notamment promis de planter deux milliards d'arbres d'ici 10 ans pour lutter contre les émissions de gaz à effet de serre. Il s'est aussi engagé à bonifier l'Allocation canadienne pour enfant et d'accorder des allègements fiscaux aux nouveaux parents. Les libéraux se sont également engagés à créer un régime national d’assurance médicaments.

La plateforme libérale comprenait aussi une série de mesures pour resserrer le contrôle des armes au pays. D'ailleurs, Radio-Canada révélait mardi que le gouvernement Trudeau espère bannir les armes d'assaut de type militaire au cours de la prochaine année.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique fédérale

Politique