•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vice-première ministre canadienne s'arrête à Winnipeg : Bowman et Pallister satisfaits

Plan moyen de Brian Bowman et de Chrystia Freeland, souriant côte à côte lors d'un point de presse.

La vice-première ministre canadienne Chrystia Freeland a brièvement rencontré la presse à Winnipeg, lors de sa rencontre avec le maire Brian Bowman.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le premier ministre manitobain, Brian Pallister, et le maire de Winnipeg, Brian Bowman, ont indiqué être satisfaits de leur rencontre respective ce mardi avec la nouvelle ministre canadienne des Affaires intergouvernementales et vice-première ministre, Chrystia Freeland, afin de discuter de leurs priorités.

Cette dernière était de passage à Winnipeg, dans le cadre de sa tournée qui vise à bâtir des ponts entre l'Est et l'Ouest canadien.

Chrystia Freeland était venue pour écouter. Devant les journalistes, elle s’est contentée de dire que Winnipeg est une ville très importante pour le Manitoba et pour le Canada.

Le maire de Winnipeg a proposé son aide en ce qui concerne l'unité nationale. Brian Bowman croit que sa ville est bien placée pour agir comme intermédiaire entre les intérêts de l'Ouest et de l'Est en raison des liens économiques importants avec les provinces de l'Ouest, notamment dans le secteur agricole.

Sur la question de la sécurité publique, le maire de Winnipeg a mentionné qu’un des enjeux principaux de la ville est la présence de la méthamphétamine. J’ai voulu souligner la gravité des dommages causés par cette drogue dans nos communautés et la nécessité de mettre en œuvre une stratégie contre les drogues illicites appuyée par les trois paliers de gouvernement, a-t-il affirmé.

Brian Pallister satisfait de sa rencontre

Chrystia Freeland s’est ensuite entretenue avec le premier ministre du Manitoba. Brian Pallister s'est montré optimiste après la rencontre.

J’ai apprécié son écoute et son engagement à travailler avec nous et les autres provinces sur les priorités nationales, dit M. Pallister en soulignant également que la vice-première ministre a su démontrer ses compétences à de nombreuses reprises.

Ils ont notamment discuté des enjeux mis de l’avant par les premiers ministres des provinces et territoires au Conseil de la fédération, comme la santé et la stabilisation fiscale.

Le premier ministre manitobain a aussi abordé le dédoublement des évaluations environnementales des projets de compétence provinciale citant en exemple le projet de canaux de dérivation pour prévenir les inondations.

Nous avons besoin de bâtir ensemble. Le gouvernement fédéral a un processus qui a besoin d’être amélioré pour faire en sorte que nous puissions continuer à bâtir, lance M. Pallister.

Le premier ministre n’a pas voulu commenter les détails financiers discutés avec Mme Freeland sur ce dossier.

Avec les informations de Gavin Boutroy

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Politique fédérale