•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Malgré un arrêté ministériel, Liz S. Gagné persiste et signe

Liz S. Gagné.

Liz S. Gagné assure que la Commission scolaire a déjà commencé à mettre en place les mesures exigées par le ministre de l'Éducation.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La présidente de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, Liz S. Gagné, demeurera en poste même si le ministre de l’Éducation a imposé, il y a quelques jours, une nouvelle série de mesures pour mieux encadrer l’organisation.

Selon Mme Gagné, les exigences du ministre Jean-François Roberge ont déjà en partie été mises en place et elle n'entrevoit aucune difficulté à répondre à toutes les attentes.

Des changements ont été faits et on est avancé dans notre gouvernance, dans nos pratiques. Je suis fière de notre organisation.

Liz S. Gagné, présidente, Commission scolaire des Rives-du-Saguenay

La présidente est convaincue d'avoir encore la confiance des commissaires.

On est élu, on fait notre possible. On fait des erreurs, mais il s’agit de s’améliorer. Je suis une personne parmi un conseil, parmi 14. Le conseil non plus n’a pas pensé à démissionner, au contraire. On a dit : "On va se retrousser les manches et on va remettre notre organisation, revoir nos façons de faire" et c’est ce que nous avons fait, affirme-t-elle.

Le ministre demande entre autres à la Commission scolaire de lui fournir les coûts judiciaires en marge de la saga judiciaire provoquée par le congédiement de Chantale Cyr et de lui fournir une liste de mesures pour éviter le harcèlement au travail

Ce n’est pas une tutelle. Si c’était une tutelle, on aurait perdu tous nos pouvoirs. Le ministre a décidé d’avoir un droit de regard sur notre façon de faire et ça lui appartient. On doit respecter ça. On doit s’y soumettre. On n’est pas au-dessus des lois, précise Liz S. Gagné.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Éducation