•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sherbrooke semoncée par la CNESST après l'inondation de son garage municipal

L'eau approche le bâtiment.

Le garage municipal de Sherbrooke, lors de l'inondation d'avril dernier.

Photo : Radio-Canada / Fanny Lachance-Paquette

Charles Beaudoin

Visée par une plainte du syndicat des cols blancs pour la gestion du personnel le jour des inondations du 1er novembre dernier, la Ville de Sherbrooke a été rappelée à l'ordre par la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).

Lors de l'évacuation du garage municipal, des employés de la Ville de Sherbrooke ont été transportés à l'intérieur d'une chargeuse, ce que déplore la CNESST.

La chargeuse est un mode d'entretien paysagé et non pour être utilisée pour le transport de personnes, donc on demande à revoir les méthodes de travail lorsqu'il y a des situations d'urgence qui se présentent, mentionne la responsable des communications à la CNESST, Julie Fournier.

Deux recommandations ont été émises à la Ville de Sherbrooke.

On demande à la Ville de Sherbrooke de revoir les plans et mesures d'urgence afin d'avoir des méthodes de travail sécuritaire dans des situations d'inondation. On demande aussi que les travailleurs soient formés et informés à la suite des modifications, explique Mme Fournier.

La Ville de Sherbrooke a jusqu'au 16 décembre pour répondre aux exigences de la CNESST.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Emploi