•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau système d’alerte pour les résidents de La Broquerie

Le coordinateur des mesures d’urgence de la municipalité rurale de la Broquerie, Louis Tétrault (debout à gauche), le conseil municipal ainsi qu'une équipe de résidents bénévoles.

Louis Tétreault (debout) a organisé cet automne un exercice de simulation pour tester le plan d'urgence de la municipalité rurale. L'adoption du système Connect fait partie du plan de La Broquerie.

Photo : Radio-Canada / Pierre Verrière

Sylviane Lanthier

Les résidents de La Broquerie seront désormais mieux informés des situations d’urgence de leur communauté grâce au système Connect que la municipalité rurale vient d’adopter.

Dès mercredi soir, ils pourront s’inscrire à cette plateforme en ligne (Nouvelle fenêtre), ce qui leur permettra de recevoir par texto, téléphone mobile, téléphone fixe, courriel ou encore sur les médias sociaux les informations locales de leur municipalité.

Les gens qui sont déjà dans notre banque de données ont reçu à 17 h 30 un premier appel pour les informer au sujet de cet outil, explique le coordinnateur des mesures d’urgence de La Broquerie, Louis Tétreault. Ils doivent ensuite se rendre sur le site web de la Municipalité et s’inscrire.

Les personnes inscrites recevront automatiquement les alertes de la Municipalité concernant des situations d’urgence, mais aussi les alertes provenant de la province ou du gouvernement fédéral.

Ainsi, si Environnement Canada lance une alerte concernant des risques de tornade dans la région, les abonnés à Connect de La Broquerie en seront prévenus.

Située à 69 kilomètres au sud-est de Winnipeg, La Broquerie a dû décréter un état d’urgence local en octobre quand des pluies diluviennes se sont abattues sur la région. La Municipalité avait dû déployer entre 25 et 30 barrières sur des routes partiellement ou totalement inondées et fermer trois chemins municipaux.

Cet outil aurait été très utile cet automne, explique Louis Tétreault. Il y a deux régions en particulier, dans la municipalité, où il y avait des risques d’inondations. Avec cet outil, j’aurais pu isoler le territoire de Zhoda et informer seulement les gens de ce territoire de leur situation, leur dire quels services étaient offerts, qui appeler, etc.

C’est d’ailleurs un des intérêts de Connect, selon Louis Tétreault : pour une situation donnée, il est possible de délimiter le territoire concerné et d’informer les gens directement et rapidement des mesures qu’ils doivent prendre : quitter leur maison, éviter telle route, se rendre au centre d’urgence, etc.

S'informer au sujet des services

Les personnes qui s’inscrivent à Connect peuvent choisir la langue de communication de leur choix (anglais ou français) ainsi que les services pour lesquels elles veulent être informées.

Les messages d’alerte sont pour tout le monde, mais pour le reste on peut choisir les renseignements qui nous intéressent, précise Louis Tétreault. Tu peux t’inscrire pour obtenir des renseignements sur le déneigement, les poubelles, le développement économique.

Environ 7000 personnes résident à La Broquerie, selon Louis Tétreault. C’est donc environ 2000 à 2500 résidences qui sont touchées.

On lance dès aujourd’hui une campagne pour informer les gens et les inciter à s’inscrire, ajoute-t-il. On aimerait se rendre à environ 60 % des gens, dans un premier temps, et augmenter les nombres par la suite.

Louis Tétreault indique que le plan de mesures d’urgence auquel la Municipalité s’est récemment attelée a servi d’élément déclencheur pour acheter ce service.

L’intérêt du service, explique-t-il, c’est que son utilisation n’est pas compliquée.

Il n’est pas nécessaire d’avoir un téléphone portable ou un courriel. Ça peut être sur un téléphone fixe, il n’y a donc pas de problème de technologie.

Louis Tétreault, coordinateur des mesures d’urgence à La Broquerie

Connect est une technologie manitobaine, et l’entreprise qui vend le service est installée à Winnipeg. La Municipalité rurale de Ritchot a elle aussi adopté Connect en 2018.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Affaires municipales